Plus de 20 marins russes capturés par des pirates

Crédit photo : AP

Crédit photo : AP

Les 24 marins du pétrolier grec Energy Centurion, capturé mardi dans le golfe de Guinée, sont des citoyens russes. Naviguant sous pavillon britannique, le navire a été attaqué non loin des côtes du Togo. 


L’information selon laquelle des citoyens russes se trouvent à bord du pétrolier a été confirmé par la direction de la compagnie grecque, Golden Energy Company, à qui appartient le navire. Selon lui, il ne s’agit pas de pirates qui veulent une rançon, mais de pillards qui veulent le contenu des cales.


Le rédacteur en chef du journal « Bulletin maritime », Mikhael Voitenko, pense que les pirates pompent le carburant diesel du pétrolier et vont le laisser repartir dans trois jours, une semaine au maximum. « Habituellement, l’équipage sort sans dommage de ces prises », note-t-il.L’assureur britannique Lloyds Market a classé le golfe de Guinée parmi les régions du monde les plus dangereuses pour les navires étrangers. Plus tôt en août, des pillards ont déjà abordé un pétrolier dans cette région maritime, et après l’avoir vidé de son pétrole ils l’ont laissé repartir.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.