EuroChem investit 15 millions d'euros dans une usine belge : 60-70 millions de dollars dans Severneft-Ourengoï

EuroChem investit en 2012 environ 15 millions d'euros dans des actifs achetés à BASF pour la production d'engrais à Anvers (Belgique). Rupek a annoncé cela en se basant sur les documents de la société. Des investissements dans le producteur de gaz Severneft-Ourengoï en 2012 sont prévues à une hauteur de 60-70 millions de dollars. Des investissements importants dans le développement de la société de commerce d'engrais azoté récemment acquises K + S Nitrogen sont prévus pour cette année. En même temps, Eurochem s'attend à un fort effet synergique suite à cet achat, jusqu'à 40 millions d'euros en 2014. L'effet sera atteint en réduisant les coûts de la logistique et des matières premières.

Notons qu'en avril de cette année EuroChem a racheté des actifs de BASF pour la production d'engrais à Anvers.

La capacité de production totale des actifs acquis comprennent l'usine de production de CAN / AN (ammonium nitrate de calcium / nitrate d'ammonium), les complexes d'engrais NPK et d'acide nitrofosfornoy et trois autres liés à l'usine de production d'engrais pour la production d'acide nitrique. Ces actifs sont entrés dans une société distincte, du nom d'EuroChem-Anvers.

Puis EuroChem Trader a acquis K + S Nitrogen, qui est impliqué dans la distribution des engrais fabriqués dans les installations de la société EuroChem-Anvers et livrés à la société BASF, et qui fournit sur le marché la production d'autres grands fabricants d'engrais européens.

Au début de cette année, la holding a également conclu un accord de rachat du producteur indépendant de gaz Severneft-Ourengoï, qui travaille dans le district autonome des Iamalo-Nénéts.

Le texte original (en russe) disponible sur le site angi.ru.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.