À Saint-Pétersbourg s'est déroulée la fête des couleurs Holî

Crédit photo : TASS

Crédit photo : TASS

Le weekend dernier, quelques milliers de personnes se sont rassemblées dans le stade « Metrostroy », à Saint-Pétersbourg, pour participer à la « bataille des couleurs ». Pour satisfaire tout le monde, les organisateurs avaient importé des tonnes de peinture de la capitale du Holî, l’Inde. Les poudres étaient jetées ou bien, diluées dans de l’eau, versées les uns sur les autres. En outre, des petites bassines pleines de peinture étaient installées dans le stade, et les participants étaient disposés dans tout le stade avec des pistolets à eau. Ceux qui voulaient faire de leurs propres corps des toiles pour de véritables artistes pouvaient devenir des modèles d’art corporel.


En Inde la fête Holî a lieu en l’honneur de l’arrivée du printemps et existe depuis plus de deux mille ans. Selon la légende, les couleurs de la terre resplendissent après la défaite du démon Holî et le monde, de noir et blanc, devient coloré. En Russie, on a decide de consacrer cette fête simplement à l’amour et l’amitié. Selon les organisateurs, la fête des couleurs a rencontré un grand intérêt à Saint-Pétersbourg, et cela signifie qu’elle peut vraiment s’acclimater ici et devenir annuelle.

Texte préparé sur la base de matériaux publiés sur les sites de Neva24, Fontanka.ru.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.