Le marché des jeux vidéo en Russie dépassera 1,5 milliard de dollars d’ici 2015

Crédit photo : Lori / Legion Media

Crédit photo : Lori / Legion Media

Selon les prévisions de la société Electronic Arts (EA), le marché russe des jeux vidéo dans les trois prochaines années va presque doubler : de 637,5 millions à 1,2 milliard d'euros.

La Russie est déjà le plus grand marché pour les jeux vidéo en Europe centrale et orientale, mais elle reste encore derrière le leader, les États-Unis. Selon NPD Group, en 2011, le marché des jeux vidéo en Amérique a affiché un chiffre d'affaires de 16,2 milliards d'euros (le montant du marché mondial est de 55,5 milliards d'euros).

Le directeur régional pour la Russie d'Electronic Arts, Tony Watkins, a annoncé les prévisions de croissance du marché russe des jeux vidéo. Selon lui, dans les trois prochaines années, le marché des jeux va augmenter principalement grâce aux jeux gratuits (free2play – une application dont les créateurs se rémunèrent sur les joueurs, qui achètent divers bonus et articles pour un téléchargement rapide) et aux jeux sur les réseaux sociaux. « Quand j'ai pris la tête d'EA en Russie (en 2007), le marché des jeux sur PC et sur console était de 187,5 millions d'euros, celui des jeux en ligne, de 37,5 millions. Aujourd’hui, au vu des résultats de 2011, le marché des jeux pour PC et console n'a pas bougé, mais le marché des jeux en ligne est monté jusqu’à 450 millions d'euros », dit M. Watkins. Il s'attend à ce que d'ici 2015 le total du marché des jeux en Russie monte à 1,2 milliard d'euros, 262,5 millions provenant des jeux pour PC et consoles, et 900 millions des jeux sur les réseaux sociaux, free2play et les téléphones mobiles.

Selon PricewaterhouseCoopers, le marché russe des jeux vidéo en 2010 était le plus grand en Europe centrale et orientale : le chiffre d’affaires en 2010 s'élevait à 750 millions d'euros. À PwC, on s'attend à ce que les ventes atteignent 1,3 milliard d'euros en 2015.

Le principal moteur de croissance sera les jeux en ligne : dans deux ans, le chiffre d'affaires de ce segment du marché sera d’au moins 825 millions d'euros. « Nous pensons que le marché des jeux pour PC et console va continuer à croître en Russie, en grande partie en raison de la sortie de nouvelles consoles, mais le moteur de la croissance sera surtout le marché des jeux en ligne, ce qui explique pourquoi nous voulons combiner ces deux marchés, grâce à la connexion entre les plateformes de jeux. Nous voulons sortir plusieurs produits, auxquels on pourra jouer aussi bien sur les smartphones que sur l'ordinateur. Avec cela, en arrêtant le jeu sur un appareil, vous pourrez continuer le jeu sur un autre appareil à partir du point où vous vous êtes arrêtés », souligne M. Watkins.

Le directeur des relations publiques de « 1C-SoftClub », Alexis Pastouchenko, note que la tendance générale du marché est à la réduction du segment des jeux pour PC et à la croissance du marché grâce aux jeux pour console. « Ici et en Occident, nous avons une forte croissance des ventes de consoles (PlayStation 3, Xbox 360, et à un moindre niveau Nintendo Wii). De plus, le modèle d’utilisation change : si auparavant la console n’était utilisée à la maison que pour jouer, aujourd’hui elle est vue comme un outil multimédia (un moyen de regarder des films, de se connecter à Internet, etc.) », dit Pastouchenko.

Article original sur le site de RBC daily

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.