Pussy Riot en détention

Moscou, Russie : Les policiers emmènent Nadejda Tolokonnikova, participante du groupe « Pussy Riot », au tribunal Taganski de Moscou. Le 21 février dernier, trois jeunes femmes du groupe de punk-rock dissident « Pussy Riot » ont fait irruption dans la cathédrale centrale de Moscou et ont chanté à tue-tête « Marie, mère de Dieu, chasse Poutine ». Deux d’entre elles, mères de jeunes enfants, ont été arrêtées par la suite et emprisonnées. Mercredi 20 juin, le tribunal Taganski a prolongé leur maintien en détention provisoire jusqu’au 24 juillet 2012. (Crédit photo : Andreï Stenine / RIA Novosti)

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies