Le « talisman » de la diplomatie russe exposé au public

Du 8 au 30 juin, le Centre scientifique et culturel de Bruxelles accueille l’exposition d'Edouard Pessov, qui a passé la plus grande partie de sa vie à chroniquer la diplomatie russe.

Les héros des photographies d’Edouard Pessov, ce sont Leonid Brejnev, Mikhaïl Gorbatchev, Sergueï Lavrov ou encore Evgueni Primakov, et bien d’autres célèbres diplomates. Parmi les œuvres exposées à Bruxelles, on trouve aussi bien des clichés protocolaires que des images inédites du quotidien des personnalités officielles. « Il n’a pas fait que créer les annales de notre diplomatie extérieure, il a également montré l’existence des gens qu’il photographiait », explique le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

Biographie : 


NÉ À : Tbilissi
ÂGE : 80
Études : Autodidacte

En 1978 il entre au service photo de TASS et en 1992 il passe au service photo international de l’agence. Depuis 1992, il travaille au ministère des Affaires étrangères.


Pessov a travaillé presqu’un quart de siècle au sein de TASS, la plus grande agence de presse soviétique. Dans ses archives, des photos de tous les ministres des Affaires étrangères d’URSS et de Russie, à commencer par Andreï Gromyko. Lors de l’inauguration d’une exposition similaire à Moscou, l’ancien chef de la diplomatie russe, Igor Ivanov, disait en souriant : « En comptant Gromyko, sept ministres se sont succédés, mais Edouard Pessov est resté à son poste. La voilà, la continuité de notre politique étrangère »Le photographe explique sa sélection ainsi : « Chaque photo a son histoire. Chacune reflète une étape de notre vie ».

 
La rencontre entre Pessov et la photographie a eu lieu à Tbilissi, où il est né il y a 80 ans. C’est là qu’il a décidé de devenir photographe professionnel. Mais il a eu à exercer beaucoup de petits boulots pour vivre : électricien, savonnier, fabriquant d’allumettes. Sans jamais cesser de photographier. Le succès est venu après la publication d’une photo dans la 
Pravda : il a été remarqué et invité à Moscou. À partir de 1978, sa carrière s’envole – il devient correspondant de TASS. 


Aujourd’hui, Pessov continue de travailler avec le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, qu’il accompagne dans ses déplacements partout en Russie et à l’étranger. De tels voyages peuvent avoir lieu 5-6 fois par mois, pendant 3-4 jours. « Nous avons 3000 diplomates, 158 ambassades. Il y a toujours du travail ».

 
« J’ai surnommé Pessov le talisman du ministère des Affaires étrangères. Nous savons que s’il nous accompagne dans un déplacement, tout se passera bien », raconte Lavrov.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.