Sur les rives lointaines...

Crédits photo : photoxpress

Crédits photo : photoxpress

Six entrepreneurs russes ont monté leur affaire à l’étranger en partant de zéro.


Grégori Chenkman et Alek Miloslavski

Chiffre d’affaires : 350 millions de dollars chacun

Age : 49 ans (Grégori Chenkman ) et 48 ans (Alek Miloslavski)

Secteur : Informatique

Localisation : San Francisco

Les deux émigrés soviétiques se sont rencontrés il y a maintenant 30 ans à San Fransisco : Miloslavski travaillait pour les studios Pixar, tandis que Chenkman était vendeur de portables. Pour monter leur société Genesys, chacun a dû emprunter 75 000 dollars à ses parents. Ils ont décidé de développer un programme permettant aux entreprises de contrôler leurs factures téléphoniques et de diminuer le temps d’attente en ligne. L’équipe était composée d’informaticiens russes. Le FBI a même suspecté la société de travailler pour le compte de la mafia russe, mais n’a jamais donné suite à cette affaire. En 1997, la société a été introduite en bourse, et trois ans plus tard Alcatel la rachetait pour 1,5 milliard de dollars. Les associés montent alors Exigen Series, société d’externalisation et de sous-traitance en Lettonie, Russie et en Chine, dont le siège est toujours localisé à San Fransisco. Leur société d’investissement Exigen Capital a mis au point avec Universal Music le programme Equa Trax, permettant aux artistes d’évaluer et de suivre leurs droits d’auteur.

Crédits photo : AFP/East News

Andreï Andreev (Ogandjaniants)

Chiffre d’affaireq : 800 millions de dollars

Age : 37 ans

Secteur : Réseaux sociaux

Localisation : Londres

Le fondateur du site de rencontre Badoo, Andreï Andreev, vit à Londres depuis six ans. Fils du scientifique Vagner Ogandjaniants, il suit ses parents en Espagne dans les années 90, mais revient rapidement en Russie. Il met au point son premier projet internet, le service d’analyse de site SpyLog, en 1999. Trois ans plus tard, il lance Begun, système de placement de publicité contextuelle sur le web. Fin 2003, après le rachat de 80% des parts de Begun pour 900 000 dollars par la holding Finam, il ouvre son site de rencontre Mamba, dont 18% sont rachetés par Mail.ru en 2007 pour un montant de 18 millions de dollars. Avec sa part, il lance le nouveau site de rencontre Badoo qui compte aujourd’hui 130 millions d’utilisateurs enregistrés. Son site, dont il détient 80% des parts, vaut près d’un milliard de dollars.

Crédits photo : Itar Tass

David Yan

Chiffre d’affaires : 200 millions de dollars

Age : 43 ans

Secteur : Programmation informatique

Localisation : Moscou

David Yan est né à Erevan, en Arménie. A la fin de ses études de physique et mathématique, il obtient le diplôme de l’Institut de physique et technique de Moscou. Etudiant de quatrième année, il crée en 1989 sa société de logiciels Bit Software, qu’il renomme ensuite ABBYY. Son produit le plus populaire est le système de reconnaissance de texte ABBYY FineReader (plus de 20 millions d’utilisateurs légaux dans le monde) et les dictionnaires ABBYY Lingvo. Il ouvre, par la suite, plusieurs restaurants dans la capitale et met au point, actuellement, le système de gestion hôtellière Iiko.

Crédits photo : Itar Tass

Alexandre Galitski

Chiffre d’affaires : 100 millions de dollars

Age : 56 ans

Secteur : Capital-risque

Localisation : Moscou

En 1993, Alexandre Galitski cède 10% de sa société d’informatique Elvis+ au géant américain Sun Microsystems. Il ouvre des fonds de capital-risque en investissant dans de jeunes pousses informatiques. Le succès est flagrant : cet hiver, son fond d’investissement Almaz Capital Partners a vendu à Skype 20% de la société Qik, développeur de programmes de connexion vidéo. Elle est aujourd’hui évaluée à 150 millions de dollars. Sa société détient également une part minoritaire de Yandex et de la société informatique Parallels.

Pour plus d'infos : Forbes.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.