Rostechnologii s'allie avec Air Liquide

Crédits photo : ITAR TASS

Crédits photo : ITAR TASS

Le groupe français, leader mondial du gaz industriel, a déboursé 40 millions d'euros pour l'achat de 75% des actions de Logika, un fournisseur de gaz dans la région de Moscou. Pour son coactionnaire, l'entreprise publique Rostechnologii, qui possède les 25% restants de Logika, c'est le moyen de moderniser un actif industriel clé. « Ce partenariat permettra de développer en Russie les technologies de pointe d’Air Liquide", indique Alexeï Aliochine, premier directeur adjoint de Rostechnologii. « C’est aussi une opportunité pour Logika d’améliorer son niveau technologique et de répondre ainsi aux besoins de Rostechnologii en gaz industriels de haute qualité. »

Logika livre des gaz industriels sous forme de bouteilles de gaz ou en vrac à des clients dans la région de Moscou. Ses clients sont principalement des industriels ou des entreprises du secteur médical. Air Liquide investira dans « une nouvelle unité de séparation des gaz de l’air, bénéficiant des dernières technologies, qui produira de l’oxygène et de l’azote liquides, ainsi que dans un nouveau centre de conditionnement », indique le communiqué de presse du groupe.

Pour le groupe français, c'est la première acquisition 'brown field' du géant gazier français, qui avait en Russie l'habitude jusqu'ici de construire ses unités de production à partir de zéro. Ce virage dans la stratégie du groupe s'explique en partie par l'opportunité de collaborer avec un puissant coactionnaire. Rostechnologii possède une longue série d'actifs industriels stratégiques dans divers secteurs et est déjà coactionnaire du constructeur automobile Renault dans AvtoVaz. Jusqu'ici, Air Liquide était surtout allié avec des grands groupes sidérurgiques comme Severstal, c'est un moyen de se rapprocher du gouvernement. Un atout toujours enviable, surtout sur le marché russe. Le français envisage d'investir au total un milliard d'euros en Russie d'ici 2015. Air Liquide a déjà dépensé 350 millions d'euros depuis 2005.

Le Directeur Europe Nord et Centrale d'Air Liquide Guy Salzgeber précise la stratégie du groupe, qui consiste à « focaliser l'expansion géographique sur les principales région en croissance ». Air Liquide possède et opère déjà cinq actifs de production de gaz industriels, tous situés dans la partie européenne de la Russie. Deux autres sites sont en construction, près de Nijni Novgorod et de Samara.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.