2012, année de l'amitié littéraire franco-russe

Crédits photo : Vladimir Lupovskoy

Crédits photo : Vladimir Lupovskoy

La programmation des nouvelles Saisons franco-russes de la langue et de la littérature a été dévoilée par ses organisateurs à Moscou, ce 25 janvier. Cette nouvelle édition, pour laquelle sont prévues de nombreuses manifestations culturelles dans les deux pays tout au long de l’année a été inaugurée à la salle Mir par un concert de chanteurs français et russes.

 

Après l'année France-Russie en 2010, les représentants des deux pays ont décidé d'intensifier leurs échanges culturels avec un nouveau programme, cette fois autour de leurs langues et littératures respectives. C'est à la salle Mir de Moscou que le coup d'envoi des festivités à été donné, mercredi 25 janvier, avec un concert inaugural en présence de Xavier Darcos, président de l'Institut français, co-responsable de ce programme 2012 présidé par Alain Juppé, ministre français des affaires étrangères et européennes, et Sergueï Narychkine, président de la Douma russe. Intitulée « Saisons franco-russes de la langue et de la littérature », cette nouvelle édition sera rythmée par diverses manifestations, dont Xavier Darcos a donné le détail des événements phares.

De gauche à droite : l’ambassadeur de France en Russie Jean de Gliniasty, le président de l'Institut français Xavier Darcos et Mikhaïl Chvydkoï, Commissaire du Comité d'organisation pour la Russie de l'Année France-Russie. (Crédits photo : Vladimir Lupovskoy) 

Des jumelages littéraires Paris-Moscou et Nice-Pétersbourg

 

En France, le Salon du livre de Paris qui se tient traditionnellement chaque mois de mars aura comme hôte la ville de Moscou tandis que le Salon du livre de Nice accueillera Saint-Pétersbourg. Un projet amènera ensuite douze auteurs russes dans douze villes françaises, lesquels seront reçus par douze auteurs locaux. De même, douze écrivains français seront accueillis dans douze villes de la Fédération par douze écrivains russes. Par ailleurs, un groupe d'auteurs français embarquera à Igarka (ville du kraï de Krasnoïarsk) pour un voyage sur le fleuve Yenisseï. Enfin, l'exposition Ecrivains et intellectuels entre France et Russie, un voyage dans les archives du XIXe siècle se tiendra à Paris à l’automne.

Nouvelles vagues franco-russes

 

Le concert d'amabilités des représentants franco-russe des Saisons a donné place mercredi à un autre concert. Pour l'occasion, quatre formations musicales se sont succédées sur la scène de la salle Mir plusieurs heures durant. Elles avaient été sélectionnées pour la qualité de leurs textes. C'est la Française Pauline Paris qui a ouvert le bal. Casquette de gavroche vissée sur la tête, sa gouaille dynamique a diverti une salle comble et surprise, lorsque la jeune chanteuse a interprété, tout comme l'autre artiste dijonnais invité ce soir-là, Yves Jamait, une chanson de Vladimir Vyssotsky. Côté russe, ce sont les chansons du groupe Nestchastny sloutchaï et de Piotr Nalitch qui ont résonné aux oreilles d'un public très majoritairement russe. C'est à l'acteur Egor Béroïev qu'il est revenu d'animer cette soirée d'ouverture. « Quand on aime la littérature, on aime la Russie », a estimé Xavier Darcos. « Les Français aiment la littérature. Ils aiment donc la Russie. »

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.