Escales est-ouest : kinokoncerts à Paris

La Société Littéraire de la Poste et France Télécom présente : les films de Boris Barnet + musique à Paris

 

Un des plus grands cinéastes d’avant-garde russe, Barnet est un réalisateur plein d’humour et d’audace. Influencé par Buster Keaton et Harold Lloyd, il manie le burlesque avec une grande finesse. Les personnages de ses films, par leur côté grotesque et absurde, font penser à ceux de Gogol. Son cinéma emprunte au cirque russe ses formes d’équilibrisme et de jonglage tout en esquissant des instantanés poétiques saisissants. Le montage virtuose de l’image, au tempo vertigineux, impose au spectateur de respirer à son rythme.

La Maison de la rue Troubnaïa

Un film de Boris Barnet (1928) - 64mn

Musique originale de V. Sher et D. Artemenko

Dimitri Artemenko violons

Vadim Sher piano, orgue Farfisa

Dans le plus grand respect de cette oeuvre, Vadim Sher et Dimitri Artemenko ont créé une véritable bande originale «live » pour violon, piano, violon électrique et orgue Farfisa qui ne se réduit pas à un simple soutien musical de ce qui se passe à l’écran ; elle chorégraphie l’image et tente d’en ouvrir le sens.

La Jeune Fille au carton à chapeau

Un film de Boris Barnet (1927) - 67mn

Musique originale de Vadim Sher

Marie Gremillard violoncelle

Vadim Sher piano, accordéon, synthétiseur

Un véritable chef d’oeuvre où le spectateur tombe immédiatement sous la magie du plaisir évident qu’a éprouvé le cinéaste en le réalisant.

Dans le remarquable jeu des acteurs on trouve les traces nettes du théâtre satirique de l’époque, très influencé par le constructivisme. Le duo de piano et de violoncelle est à la base de la partition fondée sur les mélodies et leitmotiv inspirés par la musique russe savante et populaire de la première moitié du XXème siècle.

Vadim Piankov en concert

Vadim Sher piano

Brel à Moscou, Pouchkine à Paris…

Auteur compositeur et interprète, Vadim Piankov, funambule au fil de l'âme, saisit l'éphémère du quotidien et nous embarque avec élégance et générosité dans un voyage poétique et musical en complicité avec Vadim Sher au piano.

Tangage de langues et de mots, voix profonde et passionnée, il nous fait entendre ses textes et ceux de ses compagnons de route russes et francophones : Baurin, Apollinaire, Brel, Pouchkine, Blok, Vertinski, Barbara, Okoudjava, Vissotski, Brassens, Aragon…

Troublant écho entre la chanson russe et la chanson française.

Samedi 15 octobre 18h30 : La Maison de la rue Troubnaïa

20h30 : Vadim Piankov en concert

Dimanche 16 octobre 17h00 : La Jeune Fille au carton à chapeau

19h00 : Vadim Piankov en concert

Réservations : Catherine Schlemmer - 06 66 80 64 92 - contact@cdsproductions.com

www.cdsproductions.com

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.