Orgues à l’unisson

Crédits photo : ru.wikipedia.org.

Crédits photo : ru.wikipedia.org.

Les scènes mondiales vont envier l’acoustique du théâtre Bolchoï

L’orgue créé en Belgique pour correspondre à toutes les caractéristiques architecturales et acoustiques du bâtiment a été livré au théâtre Bolchoï de Moscou vendredi dernier.

Selon Mikhail Sidorov, le représentant de l’entrepreneur général, la fabrication d’un orgue est un processus long et sophistiqué. « Cela s’explique premièrement par le fait que chaque élément, dont les 1 819 tuyaux métalliques, une centaine de tuyaux de bois, les 31 registres et les 2 claviers, est créé à la main. Le poids total d’un orgue, avec les souffleries et les compresses qu’on installe un niveau plus haut que l’instrument lui-même, est de huit tonnes », - a-t-il expliqué. Le théâtre Bolchoï n’a jamais été dôté d’un pareil instrument.

Les créateurs de l’orgue ont apporté beaucoup d’attention à sa sonorité dans la salle. Les spécialistes chargés de la reconstruction du décor intérieur ont travaillé en liaison étroite avec les acousticiens : même les matériaux et l’imprégnation des tissus des chaises et des fauteuils, les coupes des rideaux et des arlequins des loges devaient être approuvés par les acousticiens. Le résultat est que les meubles de la salle contribuent eux aussi à une meilleure sonorité.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.