«MAKS», Salon estival de l’aéronautique

Crédits photo : Lori/Legion Media.

Crédits photo : Lori/Legion Media.

Mardi s’ouvre à Moscou le 10ème Salon international de l’aviation et de l’espace «MAKS»

Selon les organisateurs, le Salon se déroulera dans un tout nouveau format, avec l’utilisation de nombreuses technologies innovantes. 

 

Les démonstrations aéronautiques qui ont lieu une fois tous les deux ans à Joukovski, près de Moscou, sont devenues un des lieux de rendez-vous les plus importants du secteur de l’aéronautique mondial. Aujourd’hui, le Salon «MAKS» s’est haussé au niveau des plus vieux salons du monde, comme Le Bourget et Farnborough.

 

Que verrons-nous?

 

Les visiteurs peuvent s’attendre à beaucoup de surprises. Au programme, de nombreuses démonstrations de haut vol. Dans le ciel, toutes les équipes de voltages de Russie: «Russian Knights», «Striji», «Sokoly Rossii» (Faucons de Russie), «Rus’». Le groupe d’aviation privée «Les Abeilles Baltes», de Lettonie, sera également présent dans le ciel moscovite.

 

Les spectateurs pourront également voir des avions militaires et civils des Etats-Unis et d’Europe. Certains d’entre eux resteront à terre, tandis que d’autres feront une démonstration dans les airs.

 

Les Américains montreront leur bombardier stratégique B-52, l’appareil de transport militaire C-5A «Galaxy», le ravitailleur KC-135, l’avion d’attaque A-10, l’avion de reconnaissance P-3, les chasseurs F-15 et F16.

 

Les Français présenteront l’avion de combat Rafale et l’avion de transport militaire C-27. Selon les organisateurs, le transporteur devrait également faire quelques figures de voltiges durant le vol de démonstration.

 

Naturellement, l’aviation russe constituera une grande partie de l’exposition. La Russie présentera à la fois des avions modernes, de même que des avions rétros. Seront également exposés quelques rares spécimens de la technologie militaire de la moitié du XXème siècle.

 

Les «Plus» du Salon

 

La grande exclusivité, et pas seulement pour la Russie, mais aussi pour les Etats-Unis, a été l’annonce de l’arrivée de l’Airbus A-380, le plus gros avion civil de transport de passagers au monde, attendu à Joukovski avant l’ouverture du Salon, et qui devrait faire des démonstrations de vol tous les jours. En apprenant que le géant européens serait présent au «MAKS», de l’autre côté de l’océan, une agitation est devenue perceptible: Et nous alors ?

 

Autre surprise de taille, l’accord sur la participation d’un autre avion suscitant l’intérêt a également été trouvé à quelques jours de l’ouverture du Salon. Le service de presse du fameux «Boeing» a annoncé que le célèbre «Boeing 787 Dreamliner», un avion de ligne de rêve, et le premier de sa série, sorti sous le numéro ZA001. Du grand frisson.

 

Dernière petite sensation prévue au 10ème Salon international de l’aviation et de l’espace, EADS a promis d’apporter le plus petit avion au monde, alimenté par piles.

 

Concernant les grandes nouveautés russes, aucune annonce pour l’instant. Seule information à noter, la première du nouvel hélicoptère russe «Berkut». Aujourd’hui, on observe en Russie un intérêt croissant envers ces hélicoptères légers. Cependant, ils ne viennent pas de Russie, mais des Etats-Unis. Au Salon MAKS-2011, l’industrie aéronautique d’outre-Atlantique devrait recevoir une réponse à la hauteur de ses attentes.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.