Le transsibérien raconté par un Français

A travers de Lac Baïkal. Photo : Photobank Lori.

A travers de Lac Baïkal. Photo : Photobank Lori.

Les Français pourront voir le Baïkal grâce au film de Christian Durand

Le réalisateur de documentaire et cinéaste français Christian Durand vit à Paris, où il élève son fils Vassili. Il a récemment terminé son deuxième film sur la Russie, intitulé Le Transsibérien, Moscou - Vladivostok : 9 298 km.

 

Son premier film, De Moscou à Saint-Pétersbourg au fil de la Volga, Christian Durand l’a filmé il y a quelques années. Une oeuvre qu’il a réussi à projeter dans de nombreuses villes de France.

 

Les documentaires et films de voyages de Christian Durand font partie du projet Connaissance du Monde, une organisation connue pour ses projections de films, en présence de leurs auteurs. A l’issue de la projection, un débat est lancé dans la salle, permettant au public de poser des questions aux réalisateurs. 

 

Dès septembre 2011, Christian Durand se rendra dans toute la France pour montrer son dernier film sur le Transsibérien.

 

Pour mener à bien le tournage du film (le réalisateur jouait aussi le rôle d’opérateur), il a fait le voyage en Transsibérien, parcourant lui-même les 9 298 kilomètres depuis Moscou jusqu’à Vladivostok. Muni d’une caméra, il a traversé les sept fuseaux horaires qui séparent les deux villes et a traversé deux continents, comme il l’explique dans le film.

 

Il raconte d’une manière fascinante (les images sont accompagnées de la voix off du réalisateur), dans une narration inversée, l’histoire du pays le plus vaste de la planète, et de ces gens qu’il rencontre sur la route et dans le train. Selon lui, c’est un film de pure aventure, dans laquelle il s’est jeté corps et âme.

 

« J’ai essayé de retransmettre la beauté de paysages époustouflants, de la taïga, des steppes interminables et de la pureté originelle du lac Baïkal », témoigne Christian Durand. « C’était plus qu’un voyage : c’était une aventure sur les traces de Michel Strogoff (le roman de Jules Verne) ».

 

Christian Durand est cinéaste-ethnologue, reporter pour la télévision française et voyageur devant l’éternel. Il est l’auteur de reportages sur l’Amérique Centrale, Cuba et la Russie. Lauréat du Prix de la Fondation de la Vocation, il a commencé ses études de cinéma à l’université de la Sorbonne, à Paris, qu’il a poursuivi aux Etats-Unis, en Californie.

 

Le Transsibérien, Moscou - Vladivostok : 9 298 km est le seul long-métrage documentaire qui couvre toute la traversée du Transibérien. Les passagers, des touristes russes et étrangers, le conducteur, les mécaniciens ainsi que les hôtesses (qu’il surnomme « les provodnitsas » (chefs de wagon), car il n’y a pas, en France, d’hôtesses dans les wagons) sont les principaux acteurs du film, et apparaissent à l’écran tels de vrais héros.

 

Outre les chemins de fer et la vie dans le train, Christian Durand a filmé la vie dans les grandes villes où s’arrête le Transibérien. Il y fait un récit parallèle, parlant de Moscou, Vladimir, Nijni Novgorod, Ekaterinbourg et enfin, son terminus, Vladivostok.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.