Russie : une eRepublik

Crédits photo : erepublic.com

Crédits photo : erepublic.com

Le jeu de stratégie eRepublik reproduit les Etats et les systèmes politiques et propose à des dizaines de milliers de joueurs de transformer le monde qui les entoure. Ici, il n’y a pas de barrières, de dogmes ou de lois règlementant la vie sociale. Même faire la guerre est une distraction, sans parler de la création d’un parti politique, d’une religion ou bien de l’élection d’un président qui y sont tout aussi possibles.

Alexis Bonte, fondateur d’eRepublik, nous a parlé du rôle que joue la Russie dans ce jeu.

Dans votre jeu, la Russie s’est emparé de l’Amérique, et ce, à déjà deux reprises. Cela signifie-t-il qu’une telle guerre est possible dans la réalité ?

Cela signifie au moins que pour remporter la guerre, il ne faut pas être le pays le plus riche ou le plus militarisé. Il faut tout simplement être l’Etat le plus organisé et le plus ambitieux.

A en juger par ce qui se passe dans votre jeu, les joueurs d’eRepublik créent un monde qu’on les empêche de construire en réalité.

C’est possible. En effet, ils y apportent leurs passions et leurs aspirations réelles. Par exemple, les Russes sont très fiers du fait qu’ils se sont emparés des Etats-Unis. Cela leur procure des émotions fortes.

Qu’est-ce qui distingue eRepublik de la vie réelle, selon vous ?

Dans la vie réelle, un individu ne peut influer sur le cours de l’Histoire que quelques fois par siècle. Ici, tout se passe très vite. Grâce à une plus grande cohérence et à la multitude de relations existantes, on arrive à changer rapidement le monde.

On peut donc dire qu’au fur et à mesure de l’augmentation de la cohérence dans le monde réel, la vitesse des changements ira croissant ?

Bien sûr. Vous souvenez-vous comment les événements en Egypte et en Tunisie ont commencé ? Ils ont été déclenchés par un acte d’une personne isolée. Dans eRepublik, les événements catalyseurs surviennent tous les jours. Alors que dans la vie réelle, ils se produisent deux fois par an, au maximum.

Que se passe-t-il pour « La Russie d'Aujourd'hui » dans votre jeu ?

La Russie participe de nombreux de conflits et possède suffisamment de ressources. La Pologne vient d’envahir une bonne partie de la Russie. A propos, une grande guerre se déroule également entre la Russie et la Turquie : les Turcs se sont emparés de Moscou. J’espère que vous aimez le kebab !

Qu'est-ce qui est arrivé au président ? Quelle est sa base électorale et qu’est-ce qui attend la Russie lors des prochaines élections ?

60% des électeurs ont voté pour lui, il s’appuie sur la mafia et les communistes.

Tiens, une image assez véridique...

Cela se peut. Nous offrons seulement aux gens un petit enclos où ils peuvent tester rapidement une version de leur vie réelle.



* eRepublik est un jeu en ligne très populaire. Les joueurs peuvent y fonder différentes entreprises et organisations, créer leurs propres journaux ou partis politiques, voter, engager des guerres et des révolutions. En d'autres termes : créer une réalité alternative.

Interview publiée dans sa version courte

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.