Des chaises longues en pleine ville

Royal Bar. Crédits photo : novikovgroup.ru

Royal Bar. Crédits photo : novikovgroup.ru

Piscines sur les toits, olivaie au milieu du Parc Gorki et pontons couverts de chaises longues dans les restaurants font naître de nouvelles plages au cœur de Moscou…

Le premier juin, 36 plages de la capitale ont inauguré la saison balnéaire. Leur nombre est resté a peu près le même que l’année dernière. Bien que le maire de Moscou ait ordonné récemment d’aménager 50 sites balnéaires, seuls 9 d’entre eux conviennent à la baignade. Mais, cet été d’autres plages supplémentaires verront le jour. Ces lieux seront adaptés non seulement pour se bronzer, mais aussi pour jouer au ping-pong, visiter le salon d’art contemporain ou, encore mieux, pratiquer le yoga. Par ailleurs, il ne sera pas possible d’aller se baigner partout… car les nouveaux sites se trouvent parfois très loin des étendues d’eau.

 

 

« L’idée est très bonne mais n’est pas neuve en soi », estime le partenaire du studio d’architecture PlanAR, Ilya Moukosseï. « Déjà en 2004, la plage, apparue sur les bords de la Seine, à Paris, avait redonné vie à des lieux auparavant peuplés par les « clochards ». Tout a changé alors. On a insufflé une nouvelle vie nocturne, où, d’un côté de la Seine, on voyait danser les jeunes, et de l’autre, les vieux couples. Et personne n’a jamais eu l’idée de plonger dans la Seine jusqu’à ce que des piscines flottantes ne soient installées sur des péniches ». Moukosseï est d’avis que plus il y aura de plages accessibles à Moscou (même si elles ne sont pas très grandes et même sans baignades), mieux ce sera pour les moscovites. « Tout le monde n’a pas l’occasion de quitter la ville, notamment ceux qui sont surchargés de travail », affirme l’architecte. « En fait, des plages bien entretenues, il n’y en a pas tant que ça autour de Moscou. Le plus souvent, les gens n’y vont pas pour se baigner, mais plutôt pour se reposer : pouvoir se mettre à l'aise, jouer au volleyball ou au badminton, bref, pour se détendre. Si on pouvait tout organiser dans la ville même, cela ferait l’affaire de beaucoup de monde, je pense. Et si, en plus, il se trouvait à proximité une piscine remplie d’eau pure, ce serait mieux encore qu’une rivière urbaine, dont la propreté est plus difficile à contrôler ».

 

 

Sur les rives…


Étang Djamgarovski dans le district de Lossinoostrovski, Moscou. Photo de Stanislav Lavrentiev.


À la mi-juin une nouvelle plage pouvant accueillir jusque 400 personnes a été ouverte au Parc Gorki à Moscou. Elle s’étend sur 500 mètres carrés le long de la Moskva et, selon le projet des architectes du bureau Wowhaus, est divisée en deux zones. La première est dotée d’une piste de danse et d'un plancher en bois, avec chaises longues et parasols. Une partie de la piste de danse est protégée par un large auvent, sous lequel il y aura une place pour le DJ, une autre pour l’entreposage des chaises longues, ainsi que des toilettes et des cabines pour se changer. A côté, sera plantée une olivaie : 16 arbres en provenance d’Italie sont déjà en route pour Moscou. Sur place, un café-bar ouvrira ses portes, offrant des boissons rafraîchissantes, de la crème glacée et des amuse-gueule. La deuxième zone appelée « Les dunes en bois » sera organisée selon le principe des terrasses en pente sur plusieurs niveaux. Ce sera un lieu de relaxation équipé de chaises longues et de quelques cabines de douche au concept très original.

 

 

Les berges de l’étang Djamgarovski dans le district de Lossinoostrovski sont les seules que les autorités de Moscou ont décidé de transformer en plages. À l’heure actuelle, les travaux d’aménagement de ce territoire battent leur plein : on l'engazonne, on y plante des arbres, on y aménage des sentiers de marche. Dès le 1er juillet, il sera possible, dans les aires de jeux, de pratiquer le tennis, le volleyball ou le baby foot. En même temps, une piste cyclable de 3,5 kilomètres suivra les contours de l’étang, et le parc sera doté de nouveaux bancs et réverbères.

 

 

Le début des travaux de nettoyage de l’étang, de clayonnage et de construction du quai, est prévu pour cet automne. Les travaux dureront un an. On espère pouvoir s’y baigner dès l'été 2013.

 

 

Les adresses :

Parc Central de Culture et de Détente Gorki, rue Krymski Val, 9

Étang Djamgarovski, rue Startovaïa

 

 

Où bon vous semble…


Une piscine à ciel ouvert sera installée sur le toit d’un des bâtiments du Centre de design Artplay. Cet hiver il faisait office de patinoire, mais l’ét, les visiteurs peuvent non seulement s’y adonner à la baignade, le bronzage et aux pique-niques, mais aussi au ping-pong et au badminton, à la musique, au cinéma ou encore à l’art contemporain.

 

 

Derrière l’édifice central de la manufacture-design « Flacon » est aussi construire une piscine. Fixe, cette fois, et à ciel ouvert. En outre, il y aura des terrains avec du sable pour jouer au volleyball. Dès le premier juillet on pourra s’y baigner chaque jour et se prélasser au soleil. Le soir tombé, les invités de la manufacture branchée seront accueillis par les DJs ; autour de la piscine seront organisés des concerts et des projections de films. Les week-ends seront consacrés à différents défilés de mode, à des festivals gastronomiques et à des pratiques tantriques. Dans la section « jeunesse » se trouve déjà une rampe de skateboard.

 

 

Les adresses :

Manufacture-design « Flacon », rue Bolchaïa Novodmtrobsakaïa, 36, korpus 4

Centre de design Artplay, rue Nizshniaïa Syromiatnitcheskaya, 10

 

 

Et pour casser la croûte…


Restaurant plage sur les berges du réservoir de Khimki, région de Moscou. Crédits photo : novikovgroup.ru 


Être plus proche de l’eau, tel est le désir en période estivale non seulement des citadins ordinaires, mais aussi des maitres-restaurateurs. Le restaurant dernier cri Vodny vient d’ouvrir sur les berges du réservoir de Khimki. « Nous avons bâti trois terrasses – une d’été, une autre pour lesd quatre saisons et une mini-plage », explique le directeur du restaurant Andrei Grichine. « En juillet, on y ajoutera un ponton avec piscine et chaises longues. Il sera aisé pour un yacht d'y accoster directement. » Cet été, le réservoir de Khimki accueillera le championnat de Russie d’aquabike, le festival de Moscou des yachts et le festival de Moscou des régates.

 

Le caractère universel du restaurant est reflété dans la diversité de son menu. Dans ce contexte, les chefs-cuisiniers jettent leur dévolu sur les plats les plus populaires des cuisines japonaise, italienne et ouzbèke.

 

 

Prochainement, le restaurant Liebiedinnoïe ozero (Le Lac des cygnes), à proximité du Neskouchny Sad (Jardin des délices), ouvrira aussi la saison balnéaire. La piscine du restaurant n’est cependant pas très grande. Pour cette raison, et dans le souci de ne pas déranger les clients qui souhaitent seulement y dîner, les baignades ne seront pas permises le soir, mais possibles uniquement en journée. À partir de juillet le restaurant offrira des cours d’hatha-yoga.

 

 

Les adresses :

Vodny, Leningradskoïe chaussée, 39, str.6

Liebiedinnoïe ozero, rue Krymski Val, 9, str.22

 

 

* Cet article a été raccourci par rapport à sa version originale publiéé dans le journal Vedomosti

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.