Mistral: le contrat d'achat de deux navires signé

Crédits photo : RIA Novosti

Crédits photo : RIA Novosti

La Russie a signé vendredi avec la France le contrat d'achat de deux porte-hélicoptères de classe Mistral. Le document a été signé à Saint-Pétersbourg en présence du président russe Dmitri Medvedev.

Le coût total du contrat s'élève à 1,2 milliard de dollars, a annoncé aux journalistes Anatoli Issaïkine, directeur de l'Agence russe d'exportation d'armements (Rosoboronexport). Auparavant, Alexeï Kravtchenko, porte-parole du groupe russe unifié de construction navale (OSK), avait cité 1,1 milliard d'euros comme montant du contrat.

Le groupe d'armement naval français DCNS livrera le premier porte-hélicoptères de type Mistral à la Russie en 2014.


Des négociations sur l'acquisition par Moscou de quatre navires de classe Mistral, deux construits en France, par le chantier naval de Saint-Nazaire, et deux autres construits en Russie, durent plusieurs mois. Elles buttent notamment sur le problème du transfert des technologies équipant les bâtiments.

Cette vente a suscité des critiques de la part de Washington ainsi que de voisins de la Russie comme les pays baltes ou la Géorgie. C'est en effet la première fois qu'un pays membre de l'Alliance atlantique doit livrer du matériel militaire « sensible » à Moscou.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.