Le russe Binnofarm produira des médicaments belges sous licence

La compagnie Binnofarm, qui gère les actifs d'AFK Sistema dans le domaine de la pharmaceutique et des biotechnologies, a signé mardi un accord de partenariat avec le belge UCB Pharma: l'usine de Zelenograd (nord de Moscou) produira des médicaments sous licence, jusqu'à 7,5 millions de tablettes par an à l'horizon 2015. De la sorte, Binnofarm participe au programme de substitution des importations, et mobilise ses capacités de production inexploitées. L'année dernière, un accord similaire avait été signé avec le britannique GlaxoSmithKline

C'est le vice-président d'UCB Pharma Thierry Teil, également directeur général de la compagnie en Russie et dans la CEI, qui a annoncé le partenariat à Kommersant. « La Russie est un des marchés prioritaires en vue de notre développement futur », a-t-il indiqué. Selon lui, les Belges sont attirés par la croissance du marché pharmaceutique russe qui, d’après les estimations, devrait atteindre 15%, ainsi que par les perspectives de travail dans le cadre des programmes d'Etat.

 

En février, l'agence DSM Group a annoncé que le marché pharmaceutique russe n'avait connu une croissance que de 6% en 2010 par rapport à 2009, à 654 milliards de roubles (16 M EUR), contre une croissance de 18% en 2009.

 

Au départ, Binnofarm devrait être chargé de l'empaquetage de certains médicaments produits par UCB Pharma, contre des royalties (dont le montant n'est pas précisé), puis entamer la production de médicaments. En outre, le russe pourrait gérer le marketing et les ventes. « La production sous licence est une solution optimale à nos yeux, car elle facilite sensiblement l'expansion d'UCB Pharma », a souligné M. Teil. Selon lui, la production sous licence devrait atteindre 7,5 millions de paquets par an d'ici 2015.

 

Binnofarm est une usine jeune, qui possède encore un important potentiel inexploité, a confirmé le service de presse d'AFK Sistema. La compagnie avait conclu un accord similaire en novembre 2010 avec le britannique GlaxoSmithKline Plc: les partenaires doivent désormais organiser la production de vaccins modernes.

 

La SA Binnofarm, créée en 2006, a inauguré en octobre 2009 à Zelenograd, au nord de Moscou, le plus grand complexe pharmaceutique de Russie. Conforme aux standards internationaux GMP, il s'étend sur 35.000 m2. Il produit des médicaments innovants, et participe également au programme de substitution des importations. Son chiffre d'affaires a atteint 1,7 milliard de roubles en 2009 (42 M EUR), son OBITDA 0,3 milliard de roubles (7,4 M EUR). Ses dettes s'élevaient à 3,6 milliards de roubles (89 M EUR), dont 3,3 milliards (82 M EUR) auprès de la maison mère AFK « Sistema » (qui la contrôle à 100%). Comme l'a indiqué Kommersant le 20 septembre 2010, le conseil scientifique et technique de Rosnano a approuvé un projet conjoint avec Binnofarm sur la production de sept préparations dans le domaine du génie génétique, pour un investissement d'environ 1,3 milliard de roubles (32 M EUR). En contrepartie de ses investissements, Rosnano pourrait obtenir 10 à 49% de Binnofarm.

 

Fondée en 1928 à Bruxelles, UCB Pharma est représentée dans plus de 40 pays, sa présence sur le marché russe remontant à 1994. Sonchiffred'affairesatteintprèsde 3,2 milliardsd'euros. Elle est spécialisée dans quatre domaines : maladies du système nerveux central, maladies respiratoires et allergies, processus inflammatoires et immunologie ainsi que l'oncologie. Parmi ses produits figurent Nootropil (encéphalopathies liées au vieillissement, état dépressif); Xyzal (traitement des allergies); Keppra (épilepsie), et Cardiket (sténocardie), entre autres.

 

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.