L'assemblage de la Citroën C4 démarre à Kalouga (+Diaporama)

Photo du site www.citroen.ru

Photo du site www.citroen.ru

L'usine devrait fabriquer d'ici la fin de l'année 25 000 véhicules Citroën C4 cinq portes bicorps et tout-terrains С-Crosser SUV. Les premiers temps, l'entreprise inaugurée en avril dernier, n'effectuera qu'un assemblage partiel des véhicules. L’usine ne sera pleinement opérationnelle qu'en 2012.

En 2011, l'usine de Kalouga pourrait fabriquer 45 000 véhicules de marque Citroën par an, et en 2012, avec le passage à l'assemblage sur place de pièces importées (CKD), sa capacité pourrait atteindre les 55 000 unités. Le modèle С4 sera alors remplacé par une nouvelle berline, dont il est prévu de produire dans un premier temps 40.000 exemplaires.

En juillet 2008, les représentants des deux sociétés ont lancé la construction de leur usine commune, détenue à 70% par PSA-Peugeot-Citroën et à 30% par Mitsubishi Motors Corporation. La capacité de production annuelle, à condition de travailler en trois-huit, est de 160 000 unités, dont 110 000 voitures de classe C et 50 000 SUV. Située près de Kalouga, à 180 km au sud-ouest de Moscou, l'usine assurera le façonnage, le soudage, la peinture et l’assemblage des véhicules. Par la suite, sa capacité de production pourrait atteindre 300 000 véhicules. Le montant cumulé de l'investissement de départ des deux partenaires se monte à 470 millions d’euros.

Comme prévu, l'usine fabriquera au départ des Types C pour Peugeot et Citroën ainsi que des Mitsubishi Outlander XL et leurs « jumeaux » la Peugeot 4007 et le Citroën C-Crosser. Les voitures sorties de l’usine seront commercialisées sur le marché russe. A l’heure actuelle, la version cinq portes est proposée avec une réduction, pour un prix d'entrée de gamme de 526 500 roubles (environ 13 500 euros).




Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.