Sourkov : la Russie a besoin « d'autant de travailleurs étrangers que possible »

Crédits photo : RIA Novosti

Crédits photo : RIA Novosti

« Nous devons créer des conditions normales pour que les gens puissent venir travailler en Russie », a déclaré Vladislav Sourkov jeudi 1er juillet, lors de l'assemblée parlementaire consacrée à l’examen en première lecture de la loi visant à inciter le développement d'un centre technologique à Skolkovo, aux alentours de Moscou.

La Russie, qui a vu ses scientifiques et ses ingénieurs partir en masse à l'étranger après l'effondrement de l'URSS, « devrait avoir autant de travailleurs étrangers que possible », a affirmé Sourkov. Selon lui, « l'importation de cerveaux » serait le moyen d'accueil principal des meilleurs à Skolkovo.

En visite à la Silicon Valley en Californie fin juin, le Président russe, Dmitri Medvedev, a suggéré aux entreprises américaines de « participer activement » à l'établissement du centre en question. En mars dernier, le Président a demandé au milliardaire Viktor Vekselberg, magnat russe du pétrole et de l’aluminium, de superviser la création d'une Silicon Valley à Skolkovo, permettant des réductions d'impôts aux entreprises afin de booster l'investissement dans le domaine de l’innovation et de la production de produits de haute technologie.

Viktor Vekselberg, le président exécutif du groupe pétrolier russo-britannique TNK-BP, a dit qu'il quitterait la joint venture à la fin de cette année afin de se concentrer sur le projet Skolkovo. Il aurait choisi de présider le projet en raison des « sérieux défis » à relever qui demanderaient une collaboration étroite du monde des affaires avec celui de l’État et des institutions pédagogiques.

En Californie, Vekselberg a accompagné Dmitri Medvedev lors de sa visite à Cisco Systems (San Jose), ainsi qu'à Apple (Cupertino). Le Président russe s'est également rendu au siège social de Twitter, une société d'outil de microblogage de près de 190 millions de visiteurs par mois, réseau où Medvedev a désormais son propre compte.

Le 23 juin, lors de la visite de Medvedev, John Chambers, président de Cisco, le producteur majeur de l'équipement informatique de réseau en ligne, a parlé de l'intention de sa compagnie d'investir 1 milliard de dollars américains en Russie pendant la prochaine décennie, dans le domaine du développement des affaires et de l’innovation, ainsi que dans la construction de bureaux à Skolkovo et le déploiement de la recherche.

Selon Vekselberg, pendant les trois prochaines années, un investissement de près de 60 milliards de roubles (1,9 milliards de dollars américains) de la part de l’État et du secteur privé seront nécessaires à la mise à niveau et au bon fonctionnement de Skolkovo. Les travaux de construction débuteront l'année prochaine, a ajouté l'homme d'affaires russe.

Stanislav Voskresenski, le vice-ministre du développement économique de Russie, a affirmé que les entreprises choisies dans le cadre du projet Skolkovo bénéficieront d'allègements d'impôts avant même l'achèvement de la construction du centre technologique. Selon Voskresenski, ces réductions, visant une exonération sur le revenu et les propriétés, auraient été approuvées par le Ministère des Finances russe.

Article paru initialement dans The Moscow Times



Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.