Premier pope français en Russie

C'est une première dans l'histoire du clergé orthodoxe russe. Pierre Pasquier, français d'origine, a été nommé le 12 novembre dernier prêtre principal du monastère Sviato-Troitski de la ville de Tcheboksary, situé dans le centre historique de la ville, au bord de la Volga. La décision a été prise et rendue publique par le métropolite Varnava de Tcheboksary et de Tchouvachie.

Dans la région de Tchouvachie, le « pope français » est connu depuis longtemps comme Père Vassili. Un nom qu'il a pris lors de sa conversion à la foi orthodoxe il y a 14 ans. Il vivait alors dans la ville d'Alatyr. Il a ensuite demandé et reçu la citoyenneté russe.

Les 15 années qui suivirent, Pierre Pasquier les a consacrées à la renaissance des églises médiévales de Tchouvachie. Le prêtre Vassili a entre autre contribué à l'ouverture d'une des églises locales de la Maison de la Miséricorde.

Le prédécesseur du prêtre Vassili dans la fonction de prêtre supérieur du monastère de Saint Troitsk était l'évêque Alatyrsky, vicaire du diocèse Cheboksarsko-tchouvache de Savvaty. Ce dernier fut, fin octobre, désigné évêque d'Uhlan-Ude et de Bouriatie par décision du Synode Sacré de l'Église orthodoxe Russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.