Les Journées du livre russe débutent à Paris

Reuters
Les Journées du livre russe et des littératures russophones ouvrent ce vendredi leurs portes à Paris. Prévu sur deux jours, cet événement, que les organisateurs définissent à juste titre comme un carrefour d’échanges littéraires, propose une riche variété de manifestations culturelles en rapport avec les lettres russes et russophones.

Rencontres avec des écrivains, expositions, tables rondes, ateliers - le programme des Journées du livre russe est varié. Une diversité qui offre aux visiteurs les pièces nécessaires pour compléter la mosaïque culturelle du monde russophone. Découvrez avec nous quelques événements clés de la septième édition.

Table ronde « La nature, consolation de l’homme moderne »

Le 6 février à 10h00

Face aux problèmes de nos sociétés industrielles, les angoisses de l’homme peuvent-elles être apaisées par la nature, refuge contre l’âpreté de l’existence ? Animée par l’écrivain et traducteur Yves Gauthier, la discussion réunira le poète, écrivain et scénariste Mikhaïl Tarkosvki, la directrice de recherche au musée Prichvine de Dunino (Moscou) Jana Grishina et l’écrivain et journaliste Vassili Golovanov.

Lectures théâtrales

Le 6 février 2016 à 17h30

Lecture bilingue d’extraits d'Oblomov par Slava Ardachev et Christine Guenon.

Chef d'oeuvre d'Ivan Gontcharov, le roman met en scène Ilya Oblomov, petit aristocrate d'une aboulie chronique et d'une indécrottable apathie qui passe ses journées dans son divan. Même l'amour d'Olga se révèle en définitive insuffisant pour vaincre sa force d'inertie.

Exposition

Les 5 et 6 février

Musée national Polenov

Exposition des œuvres de Maria Polenova (1816-1895), mère du peintre Vassili Polenov, qui a eu une grande influence sur le travail de son fils. Elle laisse une œuvre importante de peintre mais également d’illustratrice. Son livre pour enfants L’été à Tsarskoïe Selo a connu un grand succès.

Table ronde « Le débat entre slavophiles et occidentalistes est-il toujours d’actualité ? »

Le 6 février 2016 à 16h00

Les deux concepts apparus au XIXe siècle, la slavophilie, « voie particulière de la Russie », et l’occidentalisme, qui insiste sur la nécessité pour la Russie de suivre la voie de la civilisation occidentale, sont-ils toujours pertinents ?

Débat animé par le président et fondateur de l’association France-Oural et journaliste Dmitri de Kochko réunira le célèbre journaliste Vladimir Pozner, le père Michel Evdokimov, le professeur émérite de langue et littérature russe à Paris IV la Sorbonne et à l’ENS Michel Aucouturier et l’écrivain Sergueï Chargounov.

Atelier d’initiation à la traduction 

Le 5 février 2016 à 14h00

Joëlle Dublanchet, partagera avec le public son expérience du métier de traducteur littéraire. Lauréate du Prix Russophonie pour L’année du Mensonge d’Andreï Guelassimov et pour Pathologies de Zakhar Prilepine, dont elle devient la traductrice attitrée, Joëlle Dublanchet a reçu en 2015 le Prix Jules Janin de l’Académie française pour sa traduction de Coup de soleil et autres nouvelles d’Ivan Bounine.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.