Triomphe du cinéma bulgare au Festival du film de Moscou

Les Losers, du réalisateur bulgare Ivaylo Hristov, remportent le Saint-Georges d’or.

Ivaylo Hristov. Source : Service de presse

Le 37e Festival international du film de Moscou (FIFM) s’est achevé par la cérémonie officielle de remise des prix qui s’est tenue le 26 juin au soir au théâtre Rossiya.

La journée a été marquée un véritable triomphe du film bulgare Losers d’Ivaylo Hristov, consacré à la vie des adolescents d’une petite ville de province : dans la journée, il a remporté le prix des critiques russes du cinéma et le prix de la Fédération des cinéclubs de Russie ; le soir, il remportait le Grand Prix du FIFM, la statuette de Saint-Georges d’or.

Le vainqueur a été décoré par le président du jury de cette saison, le réalisateur français Jean-Jacques Annaud, qui a souligné la légèreté du film et l’unanimité au sein du jury : « Nous sommes rapidement tombés d’accord ».

Toutefois, ce consensus n’était pas de mise au sein du jury. Ainsi, le film d’Alexandre Minadze Cher Hans, cher Peter, une coproduction allemande et britannique, décorée à la Berlinale et à la Mostra de Venise, n’a remporté aucun prix.

Dans les commentaires sur le film, publiés sur sa page Facebook à l’issue de la cérémonie de remise des prix, le réalisateur russe et membre du jury Alekseï Fedortchenko, a avoué qu’il avait « proposé le film de Minadze pour le Grand Prix, mais s’est trouvé seul. Les membres étrangers du jury n’ont pas compris le film et ne l’ont pas accepté. C’est vraiment dommage ».

Elena Lyadova, la star de Léviathan, le film d’Andreï Zviaguintsev qui a connu un succès retentissant à travers le monde, a été nommée meilleure actrice pour son rôle dans le film d’Andreï Prochkine Orléans, auquel les producteurs prédisent un grand avenir dans les prochains festivals. Erkebulan Dayirov est désigné meilleur acteur pour son rôle dans le film kazakh La Barrière.

La Danoise Frederikke Aspöck a remporté le Saint-Georges d’argent du meilleur réalisateur pour son film Rosita. Le Saint-Georges du meilleur documentaire a été remis à Matthew Heineman pour son film Cartel Land (Mexique, Etats-Unis), celui du meilleur court-métrage - au Sud-Coréen Kim Younha pour Sniper's Observation Method.

Le président du jury Jean-Jacques Annaud a également reçu le prix d’honneur « Pour sa contribution au cinéma mondial ».

Cette année, 12 films russes, japonais, français, serbes, espagnols, bulgares, etc. ont concouru en sélection officielle. Outre Annaud et Fedortchenko, le jury du FIFM comprenait l’actrice britannique Jacqueline Bisset, l’Allemand Fred Breinersdorfer, le producteur argentin Fernando Sokolowicz et le producteur hongrois Andrew G. Vajna.

Le réalisateur Nikita Mikhalkov, président du FIFM, a déclaré que le nombre de spectateurs a crû de 10% cette année. « Nous avons accrédité plus de 6 000 invités et journalistes, dont quelque 300 invités étrangers,  et avons présenté 307 films à 55 167 spectateurs », a précisé Mikhalkov.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.