Musées russes de demain

RBTH a sélectionné cinq chantiers culturels importants.

Musée d’art contemporain « Garage »

Source : OMA

Dès cet été, le « Garage » déménagera dans un nouveau bâtiment, dont la restauration de grande ampleur s’achève au Parc Gorki. Le projet, élaboré par le cabinet d’architecte OMA de Rem Koolhas prévoit la création d’un espace unique, qui rassemblera une salle d’exposition, un centre de loisir pour enfants, une salle de conférences, un cinéma, une médiathèque, une librairie et un café.  

Les architectes promettent de conserver l’esprit moderniste du bâtiment, construit à l’emplacement de l’ancien restaurant « Les époques de l’année » dans les années 1960 (il n’en reste que les murs porteurs et quelques éléments décoratifs), et de restaurer en partie les panneaux de mosaïque. La façade sera décorée de panneaux verticaux en polycarbonate, qui seront mobiles et pourront être surélevés de sept mètres. 

Centre pédagogique du Musée Polytechnique et Université d’Etat de Moscou sur la colline des Moineaux

Source : Service de presse

Les bâtiments du centre-musée pédagogique arriveront sur la colline des Moineaux dans deux ans. Le projet futuriste en verre et panneaux de cuivre a été conçu par un consortium international : l’atelier italien « Massimiliano Fuksas Architetto » et le cabinet russe SPEECH. Le bâtiment, selon le concept des architectes, doit rappeler un objet organique : c’est de là que vient sa forme simple et naturelle.

Toutes les sections du bâtiment sont reliées entre elles par des passages, qui créent de grands espaces pour des interventions publiques et des expositions. Enfin, on trouvera à l’intérieur un centre éducatif de la collection « Science et Technologie », une bibliothèque, un laboratoire et un cinéma. 

Théâtre Tchékhov de Moscou (MKhaT)

Source : Service de presse

Début 2018, le plus ancien théâtre de Moscou recevra un nouveau bâtiment, qui reproduira les lignes extérieures du légendaire bâtiment du passage Kamerguersky, construit d’après le projet de l’architecte Fiodor Chekhtel. Le projet a été conçu par la compagnie « ateliers de décors théâtraux », célèbre en particulier pour le projet de rénovation du bâtiment principal du Bolchoï.

L’annexe de sept étages du MKhT, d’une surface de plus de 30 000 mètres carrés, sera construite au croisement de l’avenue Andropov et de la rue Nagatinskaya. L’accent principal du projet est mis sur le fonctionnalisme de l’espace intérieur.

La salle peut accueillir simultanément 647 spectateurs, les scènes sont faciles à transformer, et l’installation de monte-charges spéciaux pour la construction des scènes et le déplacement des éléments accélèrera le processus de changement de décor. 

Centre d’Etat d’art contemporain

Source : Service de presse

Le nouveau bâtiment du CEAC apparaîtra sur le Champ Khodynskoye à Moscou en 2018. L’auteur du projet est le cabinet d’architectes irlandais Heneghan Peng Architects, qui compte à son actif plusieurs grands complexes de musées, comme le Grand Musée Egyptien de Gizeh et le Musée de la Palestine de Ramallah.

Pour leur projet moscovite, les architectes ont proposé de conserver partiellement les pistes d’atterrissage de l’ancien aéroport Frounze (il se situait sur le Champ Khodynskoye) et d’y créer un parc, au centre duquel le musée sera construit. Le bâtiment lui-même consiste en quelques galeries de verre placées les unes à la suite des autres et rappelant les formes rectangulaires d’un jeu de dominos.

Ce qui fait la spécificité du bâtiment est qu’il simplifie au maximum les déplacements intérieurs : les visiteurs pourront passer d’une galerie à l’autre sans traverser tout le bâtiment. Les salles d’exposition se trouveront dans les étages supérieurs, et les étages inférieurs seront occupés par l’administration. 

Musée des Sciences et Techniques

Source : Service de presse

Ce musée sera construit à Tomsk dans les années à venir. L’auteur du projet est le cabinet pétersbourgeois « Studio 44 ». Ce n’est pas par hasard si les architectes ont nommé leur concept « l’Arche de la Science » : le bâtiment, qui se trouve sur les berges de la rivière Tom, évoque réellement un navire.

Sur la structure rectangulaire (le premier étage est en béton armé, le second et le troisième en bois) seront construites en enfilade six tours de hauteurs différentes, évoquant des voiles. Chacune aura sa propre forme : en croix, rondes, octogonale, etc.

On y trouvera des salles d’exposition thématiques, un cinéma scientifique, des laboratoires créatifs, et en-dessous, les locaux de l’administration. Dans la cour intérieure du musée, on construira des pistes cyclables, une zone de promenade et des emplacements de repos.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.