Le Moscou littéraire à portée de clic

Alexander Pouchkine 1930. Source : google.com

Alexander Pouchkine 1930. Source : google.com

Désormais, plus besoin de sortir de chez soi pour découvrir les maisons-musées des écrivains célèbres à Moscou. Les habitants des autres pays pourront par exemple visiter le musée de Vladimir Maïakovski sans se rendre en Russie. Aujourd’hui, tout est accessible sur Internet. Pour le moment, uniquement en russe et en anglais.

Google et le Département de la Culture de la ville de Moscou ont présenté leur nouveau projet intitulé « Moscou littéraire » : les dix principaux musées littéraires de la capitale, dont le Musée littéraire d’État, les musées d’Alexandre Pouchkine, Vladimir Maïakovski, Nicolas Gogol et Mikhaïl Boulgakov, ont été numérisés, des visites virtuelles panoramiques et des expositions numériques consacrées à la vie et à l’œuvre des écrivains et poètes russes ont été créées.

Chaque musée a préparé sa propre visite virtuelle. Le musée Pouchkine a lancé l’exposition virtuelle « Portraits d’Alexandre Pouchkine » qui présente des portraits rares du poète. Le musée Gogol a créé l’exposition « Gogol illustré », tandis que le musée Boulgakov propose une visite virtuelle de « l’appartement maudit » - le logement de l’immeuble moscovite situé près de l'étang du Patriarche qui a servi de prototype à celui où logent les « démons » dans le roman Le Maître et Marguerite. Chaque musée propose des visites virtuelles des salles grâce à la technologie Google Street View. Pour le moment, l’information n’est accessible qu’en russe, mais prochainement le projet pourrait être adapté pour les internautes étrangers.

Les visiteurs virtuels disposent d’une possibilité unique : ils peuvent étudier les manuscrits, dessins, portraits et autres pièces dans le moindre détail, ce qui n’est pas toujours possible dans un musée réel.

Grâce à la carte interactive du « Moscou littéraire », les internautes peuvent non seulement se rendre dans les musées, mais également étudier les itinéraires populaires associés aux lieux fréquentés par les écrivains dans la capitale, et planifier des promenades dans la ville. La carte du projet, pour le moment uniquement en langue russe, est déjà accessible sur le site http://литературнаямосква.рф.

Sources : Rossiyskaya Gazeta, googlerussiablog

 

Réagissez à cet article en soumettant votre commentaire ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.