Un homme comme on n'en fait plus : les Russes attristés par la mort de Robin Williams

L’annonce du suicide de Robin Williams a pris l’Internet russe au dépourvu – les réseaux sociaux se sont emplis de ses photos, de citations et de souvenirs de ses films.

Ces derniers mois, les Russes semblaient s’être habitués à discuter des sanctions et des opérations militaires en Ukraine et s’être ainsi immunisés contre les mauvaises nouvelles. Mais il se trouve qu’il y a des choses plus importantes que la politique.

Difficile de dire pourquoi les Russes ont réagi aussi intensément au décès de Robin Williams – rien ou presque ne liait l’acteur à la Russie. La seule réponse qui semble évidente est son talent infini auquel même l’océan Atlantique ne pouvait faire obstacle. RBTH a réuni les réactions d'artistes, écrivains, hommes politiques et journalistes à la mort de l’acteur.

Mikhaïl Choufoutisnki

Chanteur

En 1984, j’ai participé au tournage du film de Paul Mazursky Moscou sur l'Hudson, dans lequel Robin Williams jouait le rôle principal. 

Nous avons tourné plusieurs jours ensemble et avons beaucoup discuté. C’était quelqu’un de très doué, impressionnant, travailleur. J’ai toujours été étonné de voir comment il pouvait si bien travailler 12 à 16 heures par jour.

À mon avis, le réalisateur ne s’est pas trompé en choisissant Robin Williams pour le rôle principal d'un musicien russe. Il se pénétrait de son rôle comme personne. Pour l’époque, c’était particulièrement génial.

Généralement, les Russes étaient présentés comme des barbares, des monstres, alors que Robin Williams a joué le rôle d’un véritable dissident, un être humain, un musicien qui s’est installé aux Etats-Unis parce qu’il aimait quelque chose qu’il n'avait pas le droit d'aimer en Union soviétique – le jazz.

Source : Izvestia


Anton Doline

 Critique de films

Quel paradoxe stupide : le suicide non seulement d’une célébrité, mais d’un comique ou d’un dramaturge comique est un choc particulièrement fort. Comme si ceux qui savent rire et faire rire mieux que les autres étaient protégés contre la souffrance et la mort. Et pourtant, les meilleurs rôles de Robin Williams sont des rôles dramatiques.

Sa carrière (sans rentrer dans les détails de sa vie privée) ressemble plus à un drame qu’à une comédie. 

Source : Afisha Vozdukh 

Nikita Belikh

Homme politique, gouverneur de l’oblast de Kirov

Robin Willams est décédé;(. Good morning, Vietnam !, Jumanji, Le Roi pêcheur et tant d’autres merveilleux films que j’aime. Quel grand acteur.

Oleg Lekmanov

 Professeur à la faculté de la philologie de l'École supérieure d'économie

L’acteur Robin Williams s’est suicidé. C’est terrible.

Il a joué dans des films de qualité inégale, mais il y avait parmi eux Le Cercle des poètes disparus, par exemple. Ce film restera pour moi, et pas uniquement,  l’un des événements cinématographiques majeurs de ma vie. 

Sinon, il badinait à merveille dans Friends. Et dans le clip du génial Bobby McFerrin Don't Worry. Be Happy. Quel dommage que le slogan joyeux de cette chanson ne l’ait pas arrêté...

Source : Facebook

Sergueï Bountman

Journaliste de la radio Echo de Moscou

Mon Dieu ! Robin Williams s’est suicidé ? À cause de la dépression ? Lui qui a aidé tant d’autres à en sortir! Dans ses films comme dans la vie. On dit qu’il amusait Christopher Reeve paralysé en jouant une infirmière délurée... 

Et maintenant lui,

ce Roi pêcheur,

Peter Pan,

l’homme Bicentenaire,

a suivi ces rêves pour aller…

au Cercle des poètes disparus?...

Source : Facebook

Alexeï Exler

Écrivain russe, humoriste

Robin Williams était un bon acteur. C’est dommage. RIP. Son meilleur rôle pour moi est dans La Cage aux Folles. Mais c’est mon avis personnel, il avait plein d’autres grands rôles.

Source : Blog personnel

Stanislav Sadalski

Blogueur 

Il fait partie de la génération hollywoodienne comme « on n’en fait plus ».
RIP. ((( Good Morning, Vietnam((( !

Source : Blog personnel

Alexeï Navalny 

Homme politique, créateur du Fond de lutte contre la corruption

C’était, indiscutablement, un homme extra.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.