Cinq événements culturels pour la semaine du 10 au 16 mars

Crédit : service de presse

Crédit : service de presse

De passage à Moscou ? La Russie d'Aujourd'hui vous propose chaque semaine une sélection d'événements culturels à ne pas manquer.

Mercredi 12 mars

L'exposition « Bronze japonais de l'époque Meiji » ouvre au musée historique d’État. L'exposition continue de montrer au public des pièces de collections privées et expose une collection japonaise animalière de sculptures en bronze  de la fin du 19ème – début 20ème.

En Russie, la tradition de collectionner les sculptures japonaises en bronze a commencé à la fin du 19ème siècle, en grande partie grâce aux activités de collectionneurs de P.I. Chtchoukine , P. I. Kharitonenko, A. A. Brokkar. Les collections modernes de rares pièces de moulage en bronze japonais sont le prolongement de cette tradition et un témoin évident d'un intérêt qui ne faiblit pas pour l'art et la culture du Japon.

14 pièces de moulages de bronze japonais de l'époque Meiji sont exposées, elles sont montrées au public pour la première fois.

Vendredi 14 mars

Crédit : service de presse

Une exposition sur la gravure française intitulée « Le Siècle galant » va commencer au Musée Pouchkine, à Moscou. Près de soixante travaux de grands maîtres célèbres font partie de l'exposition : Duclos, Aveline, Demarteau et autres. L'exposition est divisée par thématiques  dans l'esprit du siècle galant, le XVIIIe : parc, théâtre, salon, boudoir. C'était l'époque de l'épanouissement du style rococo (« coquillage »). Le nom même souligne le côté décoratif et grotesque des formes qui étaient populaires au temps de Louis XIV. À cette époque, on appréciait le style galant mais également les loisirs galants, c'est pourquoi les graveurs français représentaient aussi souvent les épisodes de la vie à la cour : les balançoires, la promenade du soir dans le jardin, la valse, le rendez-vous secret.

Vendredi 14 mars

Crédit : service de presse

L'exposition « voyage avec et sans chic » ouvre dans le musée moscovite d'arts appliqués et folkloriques. Les pièces exposées racontent et montrent à quel point les aristocrates et les gens simples voyageaient de façon différente : malles luxueuses et filets à provisions à trous, coffrets à bijoux et paniers tressés, costumes de voyage à la mode et habits usés. Du XVIIe au XIXsiècles, on ne prenait pas du tout les mêmes objets pour voyager. Un comte, par exemple, pris pour la route 500 tomes de livres, une grande toile représentant la crucifixion du Christ et le buste d'Alexandre I. En plus des accessoires anciens est exposée la collection de sacs de voyage et de valises du designer avant-gardiste Alexandre Petlioura. Petlioura a commencé ses premières collections par « bout par bout» : à la recherche d'accessoires semblables, il a erré des heures entières dans les marchés aux puces, achetant aux vieilles femmes de vieilles chaussures et des réticules élimés.

Vendredi 14 mars

Blix Bargeld Crédit : DPA Picture-Alliance/Vostock-photo

Blix Bargeld, le célèbre musicien allemand expérimental, donnera un concert dans le club moscovite « Théâtre ». Dans sa jeunesse, Bargeld avait crée un groupe de musique industrielle  Einstürzende Neubauten, et l'année dernière il a lancé un projet avant-gardiste avec le compositeur italien, Tio Teardo. Il viendra avec lui à Moscou. Le duo jouera des morceaux de Still Smiling, leur tout dernier album.

Dimanche 16 mars

Oulan-Oude, Bouriatie. Crédit : Igor Glouchko

Le projet « Voyage en Russie » débute à Moscou.  Six cinémas moscovites vont projeter un film documentaire sur des lieux exotiques dispersés dans ce pays gigantesque : les pentes raides de l'Altaï, la chasse à la baleine en Tchoukotka, les cérémonies chamanes de Bouriatie.

Préparé par Yan Shenkman


Partagez vos bons plans pour la semaine prochaine en tweetant @larussie #loisir


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.