Constellation sur les pointes

Anna Tsygankova et Matthew Golding sur la scène du Bolchoï. Crédit photo : PhotoXpress

Anna Tsygankova et Matthew Golding sur la scène du Bolchoï. Crédit photo : PhotoXpress

L'étoile de l'Opéra de Paris Manuel Legris n'a quitté la scène qu'il y a cinq ans. Ses fans n'ont pas encore oublié son sens du style, sa technique impeccable et son goût parfait.

Cette année, le Gala des Étoiles réunit de vraies étoiles des meilleures scènes du monde : le Bolchoï, l'Opéra de Paris, le Mariinsky, Royal Ballet de Londres, l'Opéra de Vienne, le Ballet de Stuttgart, etc. La tournée aura lieu du 1 au 21 mars dans 12 villes, elle commencera à Paris avec des soirées en hommage de Manuel Legris.

Le plus beau couple de jeunes étoiles du Théâtre Bolchoï de Moscou Ekaterina Krysanova et Andrei Merkuriev épateront le public par le style triomphal moscovite. Ekaterina Krysanova a raconté à Russia Beyond the Headlines qu'elle interprètera deux élégants pas de deux du XIXe siècle chorégraphiés par Marius Petipa – l'un du ballet aux accents exotiques La Fille du Pharaon et l'autre de la raffinée La Belle au bois dormant

La jeune Anastasia Kolegova et son partenaire expérimenté Danila Korsuntsev (Mariinsky) régaleront les spectateurs avec le style raffiné de l'Académie Vaganova de Saint-Pétersbourg. Malgré l'abondance des noms russes sur l'affiche du Gala des Étoiles, aucun autre représentant des écoles purement russes ne participe au projet.

Originaire de la Sibérie, Anna Tsygankova a étudié à Novossibirsk, mais a peaufiné son art à l'Académie Princesse Grace à Monte-Carlo. Puis, pendant une courte période, elle a dansé au Bolchoï, pour enfin choisir la carrière internationale. 

Maria Yakovleva, née à Saint-Pétersbourg, diplômée de la célèbre Académie Vaganova, est partie au Staatsoper de Vienne il y a presque dix ans. À Vienne, la danseuse miniature est devenue première soliste. Sa camarade de cours et collègue de troupe à l'Opéra de Vienne Ketevan Papava accompagnée de Kirill Kourlaev montreront la danse la plus émotionnelle.

Les étoiles du Ballet de Hambourg Silvia Azzoni et Alexandre Riabko se distingueront, sans doute, par leur parfaite compréhension mutuelle.

Outre « l'effectif russe », le Gala des Étoiles réunira les étoiles de l'Opéra de Paris Aurélie Dupont et Hervé Moreau, avec leur compréhension impeccable des moindres nuances des partis, ainsi que les amis et collègues de Manuel Legris, les danseurs Patrick de Bana et Dimo Kirilov Milev.

Il y a un an, Legris n'a pas hésité à traverser la moitié du monde pour se rendre à la première mondiale du Sacre du Printemps à Novossibirsk. Aujourd'hui, ils participent au projet de l'artiste légendaire et doivent apporter au « concert des étalons » un peu d'improvisation et d'expérimentation.

Consultez les horaires sur le site www.franceconcert.fr

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.