Cinq événements culturels du 20 au 26 janvier en Russie

L’exposition de Yang Zhen Zhong aura lieu au Manège de Moscou. Source : service de presse

L’exposition de Yang Zhen Zhong aura lieu au Manège de Moscou. Source : service de presse

Festivals de la photographie et de la musique sacrée à Moscou, festival de l’amitié ouralo-écossaise à Ekaterinbourg, festival de la guerre des étoiles et de la robotique dans les immeubles staliniens et exposition de l’artiste chinois Yang Zhen Zhong sur la vie et la mort.

Mardi 21 janvier

L’exposition de Yang Zhen Zhong aura lieu au Manège de Moscou. Source : service de presse

Yang Zhen Zhong, qui a été exposé aux biennales de Venise et de Shanghai, n’en est pas à sa première visite en Russie. L’année dernière, à Moscou, il a montré un cycle d’installations intitulé : « Réflexions sur la mort ». Cette fois, l’artiste originaire de Shanghai exposera des pièces et des installations vidéo sur le thème de « L’éternel retour ». L’exposition aura lieu au Manège de Moscou. Le thème de la mort est présent dans de nombreuses œuvres artistiques, mais il est souvent caché. La force médiatique de Zhen Zhong consiste en sa capacité d’aborder le thème de la mort ouvertement, sans crainte.

Mardi 21 janvier

Le Chœur patriarcal du monastère Danilov de Moscou. Source : Youtube

La Maison de la musique de Moscou accueille le Chœur patriarcal du monastère Danilov de Moscou. Le cœur existe depuis 25 ans et chante la musique sacrée, mais aussi la musique profane : chansons cosaques, romances,  chants de guerre et classiques populaires. Le concert est organisé dans le cadre du Festival de Noël de la musique sacrée. Le festival est dirigé par le président de la Maison de la musique, le célèbre chef d’orchestre, Vladimir Spivakov ainsi par le métropolite Ilarion. Le grand chœur « Maîtres du chant choral » et l’Orchestre symphonique national russe sont annoncés pour le dernier jour du festival.

Jeudi 23 janvier

Tommy Beavitt. Source: Youtube

Ekaterinbourg (la capitale non-officielle de l’Oural) accueille le concert de Thomas Beavitt (originaire de Scoraig, Écosse). C’est un barde, il chante sur les poèmes de Robert Burns et collecte le folklore du monde entier. Le concert aura lieu au club Ever Jazz. Il s’agit d’une manifestation dans le cadre du Festival ouralo-écossais « Burns et Vysotsky : une âme – deux poètes ». L’idée principale derrière ce festival consiste à dire que la tradition fondée par le célèbre barde écossais du XVIIIe siècle Robert Burns s’étend à travers les siècles jusqu’au grand barde russe du XXe siècle Vladimir Vyssotski. Le festival a sa propre mythologie : en effet, Burns et Vyssotski sont nés le même jour, le 25 janvier. Alors qu’en 1841, le grand géologue écossais Sir Roderick Impey Mersinson s’est rendu au village de Tchousovo à proximité d’Ekaterinbourg. Avec toutes ces coïncidences, un festival ouralo-écossais était inévitable.

Vendredi 24 janvier

L'exposition « La caméra d’argent 2013 » ouvrira ses portes dans la tour Royale de la gare de Kazan. Source : silvercamera.ru

L’exposition des photographies des candidats du concours « La caméra d’argent 2013 » ouvrira ses portes dans la tour Royale de la gare de Kazan. Plus de 700 photographies réalisées par des amateurs et par des professionnels sont divisées en trois catégories – « Architecture », « Evènements et Vie quotidienne » et « Visages ». Le concours bénéficie du soutien du gouvernement de Moscou,  la Maison de la photographie de Moscou s’y joindra pour la finale pour accueillir l’exposition des finalistes du concours à partir du 25 janvier. Outre l’incitation des amateurs de la photographie à la création, le concours poursuit un objectif éducatif : des formations de photographie et d’histoire de l’art auront lieu dans le cadre du concours. Il permet également de suivre les évolutions de la ville de Moscou de ces dix dernières années. 

Samedi 25 janvier

Geek Picnic 2014: Winter Edition. Affiche. Source : service de presse

Le Centre panrusse des expositions, ce gigantesque parc aux multiples pavillons, fontaines et sculptures, érigé sous Staline qui accueillait jadis l’Exposition des réalisations de l’économie nationale, accueillera, pendant deux jours, un festival joyeux le Geek Picnic 2014: Winter Edition. C’est une exposition de robotique, un championnat de drones sans pilote, des jeux de rôle, mais aussi un vaste programme éducatif. Un sérieux travail intellectuel se cache souvent derrière les festivités de telles expositions. En Russie, depuis les années 1920, il existe une tradition d’organiser des réunions scientifiques éducatives pour le grand public et des forums pour la jeunesse qui voient souvent la naissance de découvertes scientifiques et technologiques.

 

Et vous avez-vous déjà prévu quelque chose pour la semaine prochaine ? Partagez vos projets en tweetant @larussie #loisir


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.