Fedor Dostoïevski sur Twitter

Crédit photo : Anna Artemieva / Novaya Gazeta

Crédit photo : Anna Artemieva / Novaya Gazeta

Les questions affluant en très grand nombre, Ludmila Saraskina a répondu aux plus fréquentes et aux plus intéressantes.

Dostoïevski avait-il une conception singulière de la religion ? Lequel de ses écrits illustre-t-il le mieux ses convictions religieuses ? 

 Brice Jordan

La singularité du regard de Dostoïevski sur la religion consiste en ce que sa foi a traversé une longue séquence de doutes. Ses convictions religieuses s’expriment avec le plus de netteté dans le roman Les Frères Karamazov.

J’aimerais connaître le rapport de Dostoïevski au christianisme. 

 Érika Batista

Dostoïevski était un chrétien orthodoxe qui avait de l’amour pour le Christ.

Dostoïevski connaissait-il le catholicisme ? Ses œuvres dénotent en filigrane un rapport critique à son égard. 

Paula Almarat

Au bagne, Dostoïevski a connu des bagnards catholiques polonais. Il se sentait blessé par leur arrogance à l’encontre des détenus orthodoxes. Plus tard, il écrira beaucoup de choses critiques sur le pape Pie IX.

Dostoïevski avait-il lu les Pères de l’Église ? Saint Jean Chrysostome a-t-il eu de l’influence sur lui ? 

 Euthimios Nikrer

Bien sûr quil les avait lusLes Pères de l’Église et saint Jean Chrysostome qu’il a mentionné souvent dans ses œuvres. Il connaissait sa Liturgie et citait son Homélie pour le saint et grand jour de la Pâque : « Ô Mort, où est ton dard venimeux ? ».

Pourquoi considère-t-on que dans son roman Crime et châtiment Dostoïevski a prévu la venue de l’antéchrist ? 

 Carli Vera Navamuel

Je ne connaissais pas cette interprétation et j’ignore qui « considère » cela. Dans Crime et châtiment, il n’est pas question de la venue de l’antéchrist mais de l’apparition de gens susceptibles de régler les questions de la justice par « le sang de la conscience ». Exactement ce qui sest produit en Russie.

Ludmila Saraskina

Docteur en philologie, historienne de la littérature, chercheur spécialiste de la vie et de l’œuvre de Fédor Dostoïevski et d’Alexandre Soljenitsyne, auteur de plus d’une dizaine de livres, lauréate de plusieurs prix littéraires en Russie, et notamment du « Livre de l’année » (2008) et « Bolchaïa kniga » (« le Grand Livre », 2008, deux nominations). A été professeur invité au Danemark, aux États-Unis, en Pologne, et a donné des conférences dans des établissements d’enseignement de l’Allemagne et du Japon.

D’après vous, Le Rêve d’un homme ridicule  renferme-t-il une thèse religieuse ou plutôt humaniste ? 

 Dmitriy Groesbeck

La foi de Dostoïevski renferme un énorme potentiel d’humanité. Pour cette raison, les dimensions religieuse et humaniste sont indissociables dans Le Rêve d’un homme ridicule.

Y a-t-il dans L’Idiot une part d’autobiographie ?

Dion

Bien sûr que oui. Non pas au pied de la lettre, mais d’une façon indirecte, fragmentaire.

Quelles corrélations entre Raskolnikov et le propre moi de Dostoïevski ? 

 Vinícius Ramos Pires

Dostoïevski comprenait parfaitement les motivations et les aspirations de Raskolnikov bien que lui-même n’ait jamais vécu pareille expérience.

Dostoïevski s’inspirait-il de sa propre expérience pour ses œuvres ? Souffrait-il de troubles psychiques A-t-il eu maille à partir avec lajustice ?

Comme tout écrivain, bien sûr, il s’en inspirait. Il ne souffrait d’aucun trouble psychique, sa santé psychique était bonne. Dans sa jeunesse, il avait éprouvé de fortes tensions nerveuses, la peur du sommeil léthargique.

Côté justice, sa participation à un cercle de discussion révolutionnaire lui a valu d’être arrêté en 1849, jugé et condamné au poteau. L’exécution a été commuée en une peine de bagne de 4 ans et d’exil de 6 ans comme simple soldat. Il a été libéré en 1859.

Quelle fut la cause de l’épilepsie de Dostoïevski ? 

 Robert Focht

Le bagne, assurément, son séjour au fort des bagnards d’Omsk (1850-1854).

Quelles étaient les sources d’inspiration de Dostoïevski dans sa jeunesse ? 

 Nicole G. Landry

Il avalait les livres de Karamzine, Pouchkine, Shakespeare, Schiller, Goethe.

À part Pouchkine et George Sand, à qui Dostoïevski a  consacré un texte à la mort de celle-ci, quels écrivains et penseurs admirait-il ? Quiinfluença son œuvre 

 Mônica Colacique

ShakespeareSchillerBalzacGoetheHofmannHugo.

Fédor a-t-il étudié la psychologie clinique ?

Il n’a jamais fait d’études particulières là-dessus, mais pouvait appréhender bien des choses à l’intuition.

Quelles périodes [de sa vie] marquèrent-elles l’œuvre de Dostoïevski ? 

Aniss Regraguy

L’enfance, sa participation au cercle Pétrachevski, le bagne.

A-t-il rencontré des femmes de décembristes dans son exil en Sibérie ? 

 Sophie Bultingaire

Oui, dans sa prison de transit à Tobolsk, ainsi qu’à Omsk. Il était en correspondance avec N.D.Fonvizina, épouse du décembriste Fonvizine.

Dostoïevski et la France : a-t-il vécu en France, quelle était son opinion sur la France, la culture et surtout la littérature française ? 

 Horace Flaccus 

Il a séjourné et voyagé plus d’une fois en France, il connaissait la littérature française aussi bien que la russe, attentif à toutes les nouveautés.

Quels étaient les rapports de Dostoïevski avec Tourgueniev ? 

 Cristiano Alves

C’étaient des rapports complexes, polémiques, parfois inamicaux à cause de leurs divergences de vues.

Dostoïevski a-t-il pu guérir de son addiction au jeu ou bien a-t-il joué jusqu'à la fin de sa vie? 

 Gala Kalashnikova

Il s’en est sorti. En travaillant sur son roman Les Possédés, en 1871, il a joué pour la dernière fois. Au totalladdiction laura tenu dix ans.

Dostoïevski aimait-il sa femme ?

Il a été marié deux fois. Sa première femme est morte jeune de phtisie ; il a vécu 14 ans avec la seconde qu’il aimait beaucoup.

Le starets Zosime des Frères Karamazov a-t-il un prototype ou ce héros est-il le fruit de limagination de lauteur ?

C’est un personnage générique. Les moines de Saint-Opta plus le personnage imaginaire du chrétien idéal.

Par quelles œuvres convient-il de s’initier à Dostoïevski ? 

Juan N Xoconostle

Mieux vaut commencer par le début – Pauvres gens – et ainsi de suite jusqu’à la fin.

Quels sont les œuvres de Dostoïevski les plus lues en Russie ? 

 KZ Long

Statistiquement, c’est Crime et châtiment, Les Possédés et L’Idiot.

Telle ou telle œuvre de Dostoïevski a-t-elle été censurée avant publication ?

Dans Les Possédés, un chapitre entier a été coupé : « Chez Tikhon ». Plus tard, ce chapitre sera publié séparément à maintes reprises.

D’entre toutes ses œuvres, quelle était celle qui avait la préférence de Dostoïevski ? 

Rita S.

Celle qu’il était en train d’écrire.

Sait-on quel dénouement Dostoïevski réservait-il à son roman Nétotchka Nezvanova ? 

Débora Mestre

L’hypothèse a été avancée que Nétotchka Nezvanova allait devenir cantatrice, actrice, mais rien ne l’atteste directement.

Que Dostoïevski voulait-il nous montrer et nous dire dans son roman Les Possédés ? 

 Jorge Pavlyuchenko Romero

Il voulait montrer combien dangereuse est la tentation de la révolution, et prévenir la société d’une telle tentation.

Pourquoi les héros de ses romans se trouvaient-ils toujours dans des états psychiques extrêmes, au bord du suicide ? Pourquoi une humeuraussi sombre ?

Dostoïevski estimait que dans les états limites, l’homme se révélait mieux que dans la vie ordinaire.

Quelle a été l’influence des questions sociales sur l’élaboration des personnages de Dostoïevski ? 

 Literatura Russa

Les questions sociales ont joué un rôle dominant, Dostoïevski en était tout habité.

J’ai entendu dire que l’écrivain envisageait une suite aux Frères Karamazov  mais qu’il n’a pas eu le temps. Connaît-on les détails de la suite ? 

Paula Almarat

En effet. De source indirecte, on pense qu’Aliocha Karamazov devait devenir régicide, se lancer dans la révolution.

Je suis en train de lire L’Esprit de Dostoïevski  de Nicolas Berdiaev. Selon vous, Berdiaev était-il un bon interprète des idées de Dostoïevski ?

Paula Almarat

Il était un interprète très intéressant des idées de Dostoïevski mais ne creusait guère ses textes.

Dans Les Carnets du sous-sol, que l’auteur voulait-il dire par l’expression française de l’homme de la nature et de la vérité ? 

Alexis Medina

Il parlait de l’homme naturel, l’enfant de la nature doué d’un sens organique de la vérité.

Il me semble que dans l’œuvre de Dostoïevski, ses grandes idées s’expriment dans les dialogues plus que dans les monologues. Était-ce voulu par l’écrivain ?

C’était vouluDostoïevski considérait que les dialogues faisaient ressortir les caractères avec plus de force expressive, qu’ils étaient porteurs d’une dramaturgie. Son principe de narration était : « Par les scènes et non par les mots ».

Pourquoi faut-il lire les œuvres de Dostoïevski ? 

 Jean-Marc Polakowski 

Parce que c’est la meilleure école de connaissance des choses et de soi.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.