Le Ballet du Bolchoï frappé par un an de scandales

La 238e saison du Théâtre du Bolchoï proposera en première trois nouveaux ballets : Marco Spada de Pierre Lacotte, La Dame aux camélias de John Neumeier, et La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot. Crédit : Evgueni Filippov/RIA Novosti

La 238e saison du Théâtre du Bolchoï proposera en première trois nouveaux ballets : Marco Spada de Pierre Lacotte, La Dame aux camélias de John Neumeier, et La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot. Crédit : Evgueni Filippov/RIA Novosti

Le directeur artistique Sergueï Filine est prêt ce mois-ci à effectuer un retour émouvant au Théâtre du Bolchoï de Moscou, alors que la troupe, minée par plusieurs scandales, essaye de rebondir après un an de remous sans précédent.

Filine a subi 22 opérations des yeux et greffes de tissus organiques dans une clinique d’Aix-la-Chapelle, en Allemagne. Il souffrait de brûlures graves aux yeux et au visage suite à une agression sauvage tôt dans la matinée du 17 janvier à Moscou.

Cette attaque a révélé les violentes querelles internes qui sévissaient au Bolchoï et ont notamment entraîné des poursuites pénales, des licenciements, des départs en signe de protestation, et enfin le renvoi du directeur général, le ministère de la Culture souhaitant préserver l’image de la compagnie de ballet phare de la Russie.

Le danseur Pavel Dmitritchenko, qui a joué le rôle de méchants comme Ivan le Terrible, aurait avoué avoir engagé deux tueurs à gages pour s’en prendre à Filine. Les trois hommes risquent désormais de lourdes peines de prison.

Cependant, 300 danseurs et membres du personnel, emmenés par le danseur Nikolaï Tsiskaridze, ont signé une pétition affirmant que Dmitritchenko avait fait ces aveux sous la pression de la police.

À cause de l’absence de Filine, le chorégraphe britannique Wayne McGregor a reporté sa représentation du Sacre du printemps prévue en mars, laissant seulement un mois à sa remplaçante, la chorégraphe avant-gardiste Tatiana Baganova, pour mettre en scène un nouveau spectacle.

En juin, Tsiskaridze a été licencié suite à des rapports sur une lutte de pouvoirs avec le directeur général Anatoli Iksanov. Quelques semaines plus tard seulement, le ministère a surpris le milieu du ballet en renvoyant Iksanov lui-même, qui occupait son poste depuis 13 ans.

« La situation devenait compliquée… la force et les compétences humaines, même des professionnels les plus extraordinaires, ont leurs limites », a indiqué le ministre de la Culture Vladimir Medinski lors d’une conférence de presse annonçant la nomination du nouveau directeur Vladimir Ourine, administrateur largement respecté et connu pour être ferme.

« Je ne compte pas provoquer une révolution. Le seul moyen de résoudre les problèmes sera de travailler ensemble », a déclaré Ourine.

« Les scandales de l’année dernière ont considérablement nui à l’image de la compagnie car il est difficile d’imaginer qu’une telle cruauté puisse régner dans le monde magique de la danse, explique Katerina Novikova, porte-parole du Bolchoï, à La Russie d’Aujourd’hui. Mais les danseurs ont joint leurs efforts pour se soutenir l’un l’autre, et ce malgré l’acharnement d’une certaine presse très sévère. Ils sont désormais plus unis que jamais ».

« En termes de qualité artistique, cela reste une des meilleures compagnies classiques au monde. Tout le monde a pu le constater en Australie plus tôt dans l’année, mais aussi lors de la récente saison à guichets fermés à la Royal Opera House de Londres », affirme Novikova.

Filine a créé la surprise en se montrant à la soirée d’ouverture à Londres, avant un rappel sous l’ovation du public. Ourine lui avait auparavant rendu visite à Aix-la-Chapelle pour voir l’évolution de sa santé.

Selon Ourine, Filine aura sa place dans la compagnie à son retour, mais il doit d’abord faire preuve de prudence.

« Il est psychologiquement prêt à reprendre le travail et j’aimerais l’avoir parmi nous, mais son traitement médical est toujours en cours », a expliqué Ourine.

Filine a fait part de son optimisme à la chaîne publique Rossiïa 1, précisant notamment que son apparition à Londres avait été « une énorme stimulation ».

« Les médecins font de leur mieux », a également déclaré Filine.

« Mon œil droit ne voit toujours rien et mon œil gauche n’est qu’à 10% de ses capacités. Si mon œil gauche continue à guérir aussi vite, il est fort possible que je puisse reprendre le travail et assister à l’ouverture de la nouvelle saison à Moscou à la mi-septembre ».

La 238e saison du Théâtre du Bolchoï proposera en première trois nouveaux ballets : Marco Spada de Pierre Lacotte, La Dame aux camélias de John Neumeier, et La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot.

Les tournées internationales de la saison 2013-2014 comprendront des spectacles à Singapour, en France, en Norvège, aux États-Unis et au Japon.

 

 

Cet article vous a intéressé ? Nous attendons vos questions et réactions ci-dessous ou sur notre page Facebook


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies