Un musée dédié aux œufs de Pâques Fabergé ouvrira prochainement

Crédit photo : PhotoXPress

Crédit photo : PhotoXPress

En septembre doit ouvrir à Saint-Pétersbourg le musée dans lequel le milliardaire Viktor Vekselberg présentera au public sa collection d’œufs de Pâques de la firme Fabergé. Il sera possible d’y admirer près de 4 000 pièces issues des collections de la Fondation culturelle et historique La chaîne des temps, financée par le milliardaire.

Le bâtiment du palais Schouvalovsky, situé dans le centre de Saint-Pétersbourg, a été restauré en vue de l’ouverture du nouveau musée en septembre. Cet édifice est un monument architectural du XIXe siècle, caractéristique de la période de l’éclectisme architectural (mélange d’éléments de style classique tardif et néo-renaissance).

Le palais a été habité jusqu’à la Révolution d’Octobre, puis a abrité jusqu’en 1925 le musée du mode de vie de la noblesse. Le bâtiment a changé plusieurs fois de fonction au cours de la période soviétique.

Il a été occupé par divers organismes gouvernementaux jusqu’en 2006, mais en 2007 la fondation La chaîne des temps a décidé de le louer jusqu’en 2056. A l’intérieur du palais, la décoration originale a été conservée, ainsi que les cheminées, le bois sculpté et les moulures classiques.

La restauration complète devrait arriver à son terme en décembre 2013. Le président de la fondation, Vladimir Vorontchenko, avait en 2006 estimé le coût des travaux à 10 millions de dollars ; en 2009, la fondation avait annoncé avoir déjà dépensé 30 millions de dollars. Le montant des travaux a dépassé les 30 millions de dollars, a déclaré au journal Vedomosti une source proche de la fondation.

La décision d’ouvrir au sein du palais Schouvalovsky un musée présentant les collections privées de la fondation remonte à l’année 2006. D’après le porte-parole officiel de la fondation La chaîne des temps, Andreï Storch, 4 000 objets issus des collections de la fondation seront présentés.

Les visiteurs y trouveront notamment la collection d’œufs de Pâques Fabergé que Viktor Vekselberg avait racheté à la famille Forbes pour 100 millions de dollars.

Lire d'autres articles sur les musées russes

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies