Commémoration cinématographique des 400 ans de la Maison Romanov à Nice

De g. à dr.: L'ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov, la Maire de Nice Christian Estrosi, l'acteur français Gérard Depardieu lors de la conférence de presse consacrée au festival du Cinéma russe à Nice. Source : service de presse

De g. à dr.: L'ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov, la Maire de Nice Christian Estrosi, l'acteur français Gérard Depardieu lors de la conférence de presse consacrée au festival du Cinéma russe à Nice. Source : service de presse

Les grandes pages de l’histoire de la Russie, qui ont inspirés des réalisateurs russes depuis les débuts du 7e art à nos jours, sont présentées du 14 au 17 juin aux Niçois à l’occasion du festival de cinéma : Les Romanov et la Russie.

La Riviera attirait historiquement les membres de la famille du Tsar russe et son entourage ; pas seulement par son climat très doux, mais aussi parce que la famille monarchique des Romanov pouvait venir ici incognito. Ils pouvaient être libres de leurs mouvements, de s’amuser, sans obligations protocolaires… d’où l’expression française « tournée des grands ducs ». Les grands ducs Alexeï et Vladimir, deux frères d’Alexandre III, faisaient la tournée de tous les lieux où le champagne coulait à flot.


Fait curieux : cinq mois à peine après la première séance des frères Lumière, les cinéastes français allaient en Russie pour immortaliser un grand événement : le sacre du  nouveau tsar à Moscou. On peut l’interpréter comme une prophétie qui s’appliquera au XXe siècle tout entier : le cinéma s’impose comme un nouveau chroniqueur qui capte en mouvement les triomphes et les tragédies des temps nouveaux, leurs fantômes et leurs farces, leurs illuminations et leurs aveuglements.

 

Le jubilé des Romanov sera largement célébré cette année en Russie, et en dehors du pays, à Nice, par exemple, où les projections du festival Les Romanov et la Russie seront entièrement consacrées au 400e anniversaire de l'avènement de la Famille.

Ce premier festival du Cinéma russe à Nice, préparé en collaboration avec le Fonds d’Etat des films de la Russie (Gosfilmofond), va permettre aux cinéphiles de plonger au cœur de la création cinématographique russe et soviétique du cinéma muet au tournant du parlant, de la période stalinienne à l’ère post communiste. Chaque film est déjà devenu une rareté et un document témoin de son temps, qu’il s’agisse de grands films, de films d’animation ou d’actualités cinématographiques.

Parmi les tout premiers chefs d'œuvres cinématographiques dédiés à l’histoire russe qui seront montrés à Nice, le film de Vassili Goncharov et Kai Hanzen Pierre le Grand (1909). Réalisé d’après le roman d’Alexeï Tolstoï, il raconte la vie du tsar-réformateur de la Russie au XVIIIe siècle. C’est la période d’affirmation du Grand empire de Russie, le temps des grandes réformes et des complots, des victoires militaires et des révolutions de palais, de la gaieté impétueuse des assemblées et de la cruauté d’exécutions.

Le personnage de Pierre le Grand revient dans un autre film qui a marqué l’esprit de plusieurs générations des spectateurs soviétiques et qui fait partie du programme du festival à Nice. Il s’agit de l’œuvre d’Alexandre Mitta avec légendaire Vladimir Vyssotski dans le rôle principale Comment le tsar Pierre le Grand a marié un noir (1976). C’est une histoire d’un des aïeuls d’Alexandre Pouchkine. Ibrahim, petit prince noir, avait été donné en cadeau au tsar russe Pierre 1er. Le tsar se prit d'affection pour cet enfant intelligent et le traita comme son propre fils. Il l'envoya en France perfectionner son éducation. L’essentiel du film se déroule en Russie où Ibrahim revient après avoir mené à Paris une vie agitée.

Les films seront projetés en version originale avec des sous-titres français en présence des artistes, réalisateurs, producteurs, historiens et critiques du cinéma russe et français. Parmi les invités : les actrices Irina Alferova, Irina Mirochnitchenko, les réalisateurs Stanislav Govoroukhine, Svetlana Droujinina, Nikita Mikhalkov, Alexandr Prochkine, Sergueï Soloviev, Alexandre Mitta, les acteurs Lev Prygounov, Alexeï Petrenko, Alexandre Mikhaïlov, Gérard Depardieu et beaucoup d’autres.

INFORMATIONS PRATIQUES :
Palais des Congrès Acropolis - 1, Esplanade Kennedy, 06 364 Nice
Cinémathèque de Nice - 3, Esplanade Kennedy, 06 364 Nice
Tél. : 04 92 04 06 66 Fax : 04 92 04 07 47
cinematheque@ville-nice.fr www.cinematheque-nice.com
Entrée libre sur invitation à retirer à la Cinémathèque de Nice

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.