La bière belge trouve enfin son public

Source : Service de presse

Source : Service de presse

Après le succès de leur premier café belge dans le centre-ville, Roman Navrotskoï et Vladimir Postnitchenko, ont ouvert un deuxième pub KwakInn à Saint-Pétersbourg.

« Les restaurateurs ont fait de notre ville, plus grande que Dublin, la capitale des pubs irlandais, explique Vladimir Postnitchenko. Maintenant, c'est au tour des brasseries belges ! ».

Cette année les propriétaires inaugurent un deuxième bar à Saint-Pétersbourg (le premier s'est ouvert en 2009), cette fois dans le quartier Primorski. « La galerie où le café a été ouvert propose de la cuisine italienne, japonaise, et des bars à cocktails. Il manquait un bar de qualité proposant de la bière belge ».

Si le premier KwakInn se situe au sous-sol, le deuxième est niché sous les toits. Installés sur des canapés près de la baie vitrée en pente inclinée, les clients du bar planent littéralement au-dessus de la rue. À l'intérieur, l'agencement est plutôt épuré : briques et bois de merisier constituent le décor.

L'entrée du bar est indiquée en grand sur le mur. La Grand-Place de Bruxelles y est représentée. 

Le choix de bières proposées au pub est impressionnant : une quinzaine d’entre elles sont servies à la pinte (de 6,5 à 7,5 euros) quand près de quatre-vingt recettes peuvent être dégustées à la bouteille (de 5,25 à 18,75 euros). La carte propose bien sûr la Pauwel Kwak qui a inspiré le nom de l'établissement, une ale houblonnée au goût légèrement sucré et fruité, réputée comme l'une des meilleures de Belgique. 

La carte de visite culinaire de l'établissement n'est autre que le traditionnel plat de moules fraîches en provenance de la mer noire que les propriétaires récupèrent en main propre à l'aéroport de Poulkovo chaque semaine. Il faut ensuite choisir entre la  marinière, arrosée de vin blanc, accompagnée d'ail et de céleri (8,9 euros) et la version dite provençale, cuite au four avec des épinards et du fromage bleu (8,5 euros).

Les frites belges avec sauce au choix font bien entendu partie des spécialités aux côtés des gaufres à l'ancienne.

L’intérêt porté à la culture de la bière belge a considérablement augmenté ces dernières années. Outre les différents types de bières belges disponibles dans presque tous les pubs, tous horizons confondus, des établissements spécialisés dans les bières belges sont apparus : le Trappiste a ouvert ses portes rue Radichtchev, la Brasserie de Métropole s’est installée rue Sadovaïa tandis que la Brasserie Kriev accueille ses clients sur la perspective Maly et rue Italianskaïa.

Source : Restoclub.ru

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.