« La Renaissance » russe au Festival International des Jardins à Chaumont-sur-Loire

C'est le carré noir de Kazimir Malévitch que les concepteurs ont choisi comme forme du jardin. Source : renaissance.mox.ru

C'est le carré noir de Kazimir Malévitch que les concepteurs ont choisi comme forme du jardin. Source : renaissance.mox.ru

Du 24 avril au 20 octobre 2013, dans le Domaine de Chaumont-sur-Loire (à 200 kilomètres au sud de Paris) se déroule le Festival International des Jardins. Sur la liste de participants, entre autres, un projet russe présenté par le Musée Russe de Saint-Pétersbourg.

Fondé en 1992, le Festival International des Jardins est devenu un rendez-vous incontournable de la création paysagère et jardiniste offrant à ses participants l’occasion de partager des idées originales et audacieuses.

Pour cette 22ème édition qui a pour thème « Jardins des sensations », le Festival a invité des concepteurs venus du monde entier à imaginer les projets les plus étonnants, parmi lesquels un projet russe, initié par le Musée Russe de Saint-Pétersbourg et réalisé par le bureau russe d’architecture et de paysage MOX.

« La Renaissance » est le nom du projet russe, dont l’idée centrale est de construire un jardin qui ferait penser les visiteurs à l’infini et au caractère cyclique de la vie. Pourtant, ce n’est pas le cercle que les concepteurs ont choisi comme forme du jardin mais le carré noir de Kazimir Malévitch, symbole simple et éloquent du commencement et de la fin de tout.

Ainsi, d’un champ carré de la terre brûlée, couverte de branches d’arbres carbonisées, naît un oasis, comme la forêt renaît de ses cendres. Au milieu du carré « encadré » d’un sentier blanc poussent des fleurs symbolisant une vie nouvelle, la renaissance. Deux bancs sont installés le long des deux cotés adjacents du carré formant un espace intime. Les deux autres côtés du jardin sont séparés du monde extérieur par deux murs de bois. Sur l’un de ces murs est écrit la phrase de Kazimir Malévitch : « Ni la vie, ni la mort ne peuvent rester car les deux phénomènes sont liés l’un à l’autre ».

Selon les auteurs du projet, la diffusion de l’information constitue une partie importante de leur conception. Le processus de réalisation du projet sera filmé et photographié dès le début jusqu’à la fin. Les premières photos et vidéos sont déjà disponibles sur le site du projet « La Renaissance ». La présentation officielle aura lieu le mercredi 2 mai à Chaumont-sur-Loire.

Le Musée Russe

fondé par l’empereur Nicolas II est le premier musée national d’art russe ayant été ouvert au public en mars 1898. Les plus remarquables palais de Saint-Pétersbourg, tels que le palais Mikhaïlovski, le palais Stroganov, le palais de Marbre, le Château Mikhaïlovski, le Palais d’Eté de Pierre le Grand, les Jardins d’Eté forment le complexe unique du misée. Le projet « La Renaissance » représente une partie du programme élaboré spécialement pour le 115e anniversaire du Musée Russe, en parteneriat avec l’agence de conception paysagère «MOX».

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.