Quand Moscou oublie de dormir

La vie nocturne à Moscou est certainement l’une des meilleures raisons de se rendre dans la capitale russe. Lancée dans les années 1990, la vie nocturne moscovite peut aujourd’hui concurrencer celle des mégalopoles comme Londres ou New-York. A Moscou, chacun peut trouver l’établissement qui lui convient pour sortir, des petits bars aux salles de concert jusqu’au raves underground et aux folles after sans fin.


Cliquer pour agrandir le plan

KAMTCHATKA

Cliquer sur l'image pour l'agrandir. Source : Olia Eichenbaum / The Village

Le Kamtchatka est un bar à bière abordable dans le centre. Situé juste en face du TsUM, la galerie commerçante huppée, ce bar à deux étages est intégralement décoré façon esthétique soviétique.

Tout touriste étranger intéressé par la culture culinaire de l’URSS doit absolument aller faire un tour au Kamtchatka. Le menu ne vous décevra pas. Dans les enceintes, retentissent la musique soviétique des années 80 et 90.

Les prix y sont extrêmement abordables, la bière locale, la « Kamtchatka », coûte deux euros.

Kouznetskii most, 7 (métros Kouznetskii most, Okhotnyi ryad)

http://novikovgroup.ru/restaurants/kamchatka/#           

PROPAGANDA

Ce club est un lieu culte de la ville depuis près de 16 ans. Le Propaganda est le champion absolu de la longévité parmi les clubs moscovites. Le jeudi est sans doute le jour le plus important du club, celui du DJ techno Sanchez. Depuis de nombreuses années se pressent dans l’enceinte du Propaganda parmi les clubbers les plus sympathiques de la capitale.

Les soirées ont lieu tous les jours dans le club. Le lundi et mardi c’est hip hop et soul, les autres jours on y écoute de la musique dansante de qualité mais surtout de la techno et de la deep house. Le dimanche, ce sont les meilleures soirées gays de la ville.

En journée, le Propaganda se transforme en restaurant avec des petits prix et une nourriture vraiment très bonne. La salade César à 4 euros est, à vrai dire, considérée comme la meilleure de Moscou. Le Propaganda est l’un des lieux préférés des expatriés de la capitale.

Bol’shoï Zlatoustinskii pereulok, 7 (métro Kitaï-Gorod)

http://www.propagandamoscow.com/en        

16 TONN

Le 16 Tonn est également l’un des plus anciens clubs de la capitale. Au premier étage, on trouve un pub et un restaurant, au deuxième étage sont organisés soirées et concerts. Le 16 tonn est sans aucun doute l’un des meilleurs clubs à concert de Moscou.

Outre les artistes russes se produisent régulièrement des stars étrangères, parmi lesquelles Mogwai, Crystal Castles, Husky Rescue et bien d’autres. Après les concerts, la nuit se prolonge par divers événements, du freak-show des travestis jusqu’aux soirées des partisans du dub-step et du hip hop underground.

Nous vous recommandons la bière de l’établissement, la 16 tonn (4 euros), brassée dans les propres cuves à bière du club.

rue Presnenskii Val, d. 6, str. 1 (métro Oulitsa 1905 goda)

http://www.16tons.ru/en/

}

Source : Photoxpress

SOLYANKA

Beaucoup considèrent Solyanka comme le club le plus important de Moscou et la citadelle des hipsters. Le Solyanka est situé dans un vieux bâtiment dans le centre de Moscou. Vous monterez au deuxième étage par un escalier en marbre torsadé pour accéder à un appartement du Moscou pré-révolutionnaire composé de trois pièces.

Le confort de l’intérieur et des fauteuils en cuir vintages font une très grande impression. Dans la pièce la plus lointaine, on trouve une piste de danse. Les soirées ont lieu du jeudi au samedi et parfois le dimanche. La musique est très éclectique, de la techno à la house en passant par le funk et le hip hop.

Chaque semaine apporte son lot d’événements. Une mention toute particulière doit être faite à la soirée spéciale « Love Boat » du journaliste de mode Vitaly Kozak.

Pendant la journée, Solyanka se transforme en un restaurant à la mode bien que tout à fait démocratique. On peut y déjeuner pour 10 ou 12 euros et la pinte de bière vous en coûtera entre 3 et 10 euros.

Rue, Solyanka, d.11/6, str.1

www.s-11.ru

ARMA 17

L’Arma17 est le principal club techno de Moscou. C’est un véritable club russe qui est entré à trois reprises dans la liste des meilleurs clubs du monde du journal DJ Mag. L’espace est immense. Conçu pour accueillir jusqu’à 1500 personnes, cette ancienne usine abandonnée répond à l’idée que tout le monde se fait de la rave parfaite.

Presque toutes les stars de la scène techno mondiale s’y sont produits : Ricardo Villalobos, Sven Väth, Ellen Allien ou Guy Gerber et bien d’autres. C’est un lieu incontournable pour tous les fans de musique techno et de raves underground. Les billets pour les concerts et soirées coûtent environ 12 euros, la bouteille de bière aux alentours de 3 euros.

Nijnii Sousalnyi, 5 str. 3A (métro Kourskaya)

www.arma17.ru

KRASNYI OKTIABR

Krasnyi oktiabr est le principal site touristique de la ville ces dernières années, une « ville dans la ville », un centre artistique apparu dans le cœur même de la capitale sur le site de l’ancienne fabrique de chocolat du même nom. Krasnyi oktyabr est véritablement le centre de la bohème moscovite, des clubs branchés, des bars, restaurants, galeries d’art et salles d’exposition.

C’est un must pour tous les visiteurs. Nous conseillons les visiteurs de s’y promener au moins une demi journée, en commençant aux alentours de 5 heures et jusqu’au matin.

Passons en revu trois des sites les plus intéressants de Krasnyi oktyabr.

http://www.redok.ru/map

}

Le GIPSY

Grâce à sa véranda estivale et sa vue imprenable sur la Moskova, le Gipsy s’avère être l’un des lieux les plus attractifs pour les fêtards l’été. Cependant, l’hiver on ne s’y ennuie pas non plus à l’intérieur de la grande salle de danse avec son bar central, ses boules à facettes au plafond et ses murs tapissés façon faux léopard.

La clientèle y est de choix et on y rencontre beaucoup de belles filles. Les vendredi on y trouve parmi les meilleures soirées techno de la capitale. Les samedi, c’est les soirées mash-up. En journée, le Gipsy se transforme en un bon restaurant : il est recommandé d’y déjeuner  l’été dans la véranda. On peut y manger pour 10 euros et les mojitos vous coûteront 6 euros.

Bolotnaya nab., 3/4

http://bargipsy.ru

DOROGAYA, YA PEREZVONIOU

Les clubs « Dorogaya, Ya Perezvoniou » (« Chérie, je te rappelle plus tard »), au nombre de trois à Moscou, proposent un mélange de rock’n’roll, de délicieuses bières (5 euros) et de confort maison, mais ce n’est pas tout … On peut y prendre son petit-déjeuner comme son déjeuner en regardant les classiques du cinéma ou les concerts de stars internationales.

Source : Evgueni Merkoulov

En soirée, on peut venir également y regarder les rediffusions des événements sportifs du moment ou bien jouer au kicker. Les vendredi et samedi, les soirées sont de temps à autre animées par des DJ vedettes comme des présentateurs télé, des rédacteurs d’importants journaux ou bien par de simples amateurs de musique du quartier.

On peut s’y restaurer pour 15 euros.

Per. Tverskoy-Yamskoy 1, d. 10 (métro Mayakovskaya)

Per. Bolchoï Spasoglinichevskii, 9 (métro Kitaï-gorod)

Per. Bolchoï Strotchenovskii, 7 ( métro Paveletskaya)

www.darlingbars.ru

LE ROLLING STONE

C’est l’un des meilleurs endroits de la ville dans le style « alco-danse » (danses endiablées). Ce n’est pas toujours bondé mais toujours bruyant et amusant. Sur la piste de danse, règnent le mash-up du rock britannique et les vieux tubes.

Comme au Gipsy, le Rolling Stone possède une véranda avec une superbe vue ouverte été comme hiver. C’est l’un des endroits préférés des expatriés de la ville. Les shooters coûtent entre 3 et 7 euros.

Bolotnaya nab. d.3 str. 1

https://www.facebook.com/BarRollingStone                       

STRELKA

Lieu centripète de Krasnyi oktyabr, le bar Strelka a attiré depuis son ouverture le public le plus branché de la ville, contribuant à nourrir l’ambiance chic qui y règne. L’été, sur le toit, une véranda vous accueille avec une vue incroyable sur la Moskova et le Christ-Sauveur.

Le soir ont lieu concerts et soirées. Les cocktails coûtent environ 10 euros, le verre de vin est à partir de 7 euros.

Bersenevskaya naberejnaya, 14, str. 5A

http://www.strelka.com/bar/?lang=en

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.