Où acheter du bon pain à Moscou ?

Nos collègues, les journalistes étrangers qui viennent travailler dans la capitale russe nous posent souvent la même question : où acheter du bon pain à Moscou ? À la recherche de la réponse, La Russie d’Aujourd’hui a visité plusieurs boulangeries les plus populaires de la ville.

PAUL

Crédit photos : Antonio Fragoso

Les boulangeries Paul n’ont ouvert en Russie qu’au début de 2012. Pour le moment, la célèbre maison française se contente de ses deux établissements à Moscou, sans penser à se développer ailleurs. Tous les pains vendus chez Paul sont faits à base de farine directement importée de France. « Seuls ces deux pains sont faits à base de farine russe, raconte la responsable de vente, jeune fille blonde en toque blanche, le pain de seigle (59 roubles, soit 1,50 euro) et le nareznoï (50 roubles, soit 1,25 euro) ». La maison Paul vient d’introduire des pains bio dans sa gamme, les nouveautés partent très vite. Les prix sont à peu près les mêmes que dans les boulangeries Paul en France.

Notre choix : Le pain bio tortano au miel et aux flocons de pommes de terre, de forme ronde, à la mie moelleuse et légèrement collante. (195 roubles, 4,90 euros)

Adresse : 23/12 rue Tverskaïa ; 54/2 rue Arbat.

}

Volkonski

Crédit photos : Antonio Fragoso

Les boulangeries Volkonski font partie de la Maison Eric Kayser comme en témoigne le logo ovale de ces boulangeries russes. Outre les banalités comme la flûte ou la ciabatta, Volkonski propose des baguettes monge, complètes ou aux céréales, ou encore des pains traditionnels russes en version française comme la baguette paline à la farine de sarrasin. Le seul bémol est le prix trop élevé des différents pains. Par exemple, une baranka (spécialité russe, petit pain en forme d'anneau à base de farine de blé et de sucre, saupoudré de graines de pavot) coûte 79 roubles, soit 2 euros.

Il existe ici « le pain du jour » qui n'est préparé qu'une fois par semaine. Par exemple, le mercredi c'est le pain au chèvre et aux tomates et le samedi c'est le pain au bacon et aux pruneaux.

Notre choix : la baguette paline à la farine de sarrasin, à la mie aérée et à la croûte croustillante (120 roubles, soit 3 euros).

Adresse : sur le site http://www.wolkonsky.com/

}

Boulka (petit pain) 

Crédit photos : Antonio Fragoso

Dans cette boulangerie, deux longs rayons sont remplis de pains de toutes sortes. « En haut du rayon, ce sont les pains à base de levure, en dessous ce sont les pains fabriqués à base de levain naturel », explique la vendeuse. Les prix sont abordables : le pain de seigle filippovski, à la coriandre, coûte 70 roubles (1,75 euro) et le petit pain aux fruits secs coûte 25 roubles (0,60 euro).

Notre choix : le pain Detox au charbon activé et aux raisins secs, dont la mie est de la couleur de l'encre, presque noire à cause du charbon activé introduit dans la pâte (100 roubles, soit 2,50 euros).

Adresse : sur le site http://www.bulkabakery.ru/

}

Хлеб &Co (Pain &Co) 

Crédit photos : Antonio Fragoso

Le réseau de boulangeries Хлеб &Co (ou X&Co) du restaurateur russe Stepan Mikhalkov existe en Russie depuis 2008. Les boulangeries X&Co proposent quelque quarante types de pains faits de différentes farines à des prix allant de 40 à 300 roubles (d’un à 7,5 euros). Pourtant, leur point fort est la gamme de pains et de pâtisseries traditionnels russes. Ici, on trouve le fameux kalatch (un pain blanc tressé en forme de cadenas) ou encore des karavaï (un pain rituel rond orné de figurines en pâte et qui se prépare principalement pour les mariages).

Notre choix : le pain complet aux pruneaux en forme d’anneau, à la mie dense, mais légère (195 roubles, soit 4,90 euros).

Adresse : sur le site http://eatout.ru/cafe/hleb.html

}

Madame Boulanger

Crédit photos : Antonio Fragoso

Ce petit établissement situé sur le boulevard Nikitski est un des rares exemples d’une boulangerie artisanale unique, qui ne fait pas partie des réseaux de boulangeries. Elle est connue non seulement pour son intérieur extravagant et ses murs turquoise intense, mais aussi pour son grand choix de pains préparés par un jeune boulanger français selon des recettes françaises. Sur les rayons, on peut trouver la baguette de farine de sarrasin (75 roubles, 1,90 euro), le pain au levain aux noisettes et aux fruits secs (180 roubles, 4,50 euros) et le pain aux olives (120 roubles, 3 euros).

Notre choix : la ciabatta aromatisée aux tomates séchées et au paprika (110 roubles).

Adresse : 12 boulevard Nikitski

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.