Les VIPsteurs : une nouvelle élite russe?

Crédits photo : Maria Patsyuk

Crédits photo : Maria Patsyuk

VIPsteurs - un nouveau groupe à la mode de la jeunesse moscovite


Pourquoi ce terme ?


L’inventeur en est un journaliste russe, Philippe Mironov. Un jour, il a visité l’une après l'autre deux expositions d'art contemporain, où il a vu ce que l'on appelle la crème de la société moscovite : des artistes, des restaurateurs, des musiciens, des sculpteurs et des hommes d'affaires. Il a alors écrit un message sur Facebook : « Ici, au croisement des deux groupes sociaux, un groupe nouveau et originale se manifeste. Les « vipsteurs ». Ils arrivent ! ». L’expression a connu un immense succès. Ceci a provoqué une grande discussion dans les blogs et réseaux sociaux, et le petit mot lancé par Mironov est presque devenu est fini par devenir presque un terme sociologique. 

 

La racine VIP déchiffre comme “very important person” - l'anglicisme est bien largement connu en Russie, utilisé pour signifier des gens très riches et puissants. Donc, les vipsteurs sont les représentants de la « nouvelle élite moscovite » : ils sont riches, puissants et certainement liés avec la communauté culturelle. 

 

Le mot VIPsteur s’est lui formé par analogie avec le mot “ hipsteur ”. Hipsteur est un terme d'argot qui est apparu dans les années 1940 aux Etats-Unis, mais il a été relancé en Russie dans les années 2000 pour décrire tous les jeunes et moins jeunes développant un goût pour les types de jeunes et les adolescents plus âgés ayant des intérêts dans la mode non-traditionnelle, la musique alternative et le cinéma indépendant – dans tout ce qui est tourné contre la culture classique. L'amour des hipsteurs pour la contre-culture se traduit aussi dans leurs choix vestimentaires : ils enfilent des collants colorés, des chemises à carreaux, ils coupent leurs franges, laissent pousser leurs moustaches et barbes et font tout pour de ne pas fusionner avec « la masse grise ».

 

Qui sont-ils ?

 

Les vipsteurs sont des gens de plus de 30 ans à revenu élevé, qui ont déjà leur propre business, très souvent unique et innovant sur le marché russe (produits bio, tourisme individuel, nouveaux médias). Ils inventent quelque chose de nouveau et de socialement significatif, mais pour un cercle restreint de « membres ». Ils sont toujours au courant des tous les événements culturels de pointe très haut niveau : expositions d'art contemporain et salons d'antiquités, soirées littéraires et projections privées, courses de chevaux et ventes aux enchères. Soit ils les visitent, soit ils les organisent, soit ils les décrivent dans les magazines russes élitistes (Snob, Icônes, Esquire, Black Square, etc.). 

 

Les vipsteurs essayent de s'associer à l'élite créative, bien que la plupart d'entre eux ne soient guère que des nouveaux riches des années 90's cherchant à se fabriquer une de l’aristocratie. En tant que hipsteurs, ils parlent avec dédain de glamour russe, sans remarquer que ce sont eux qui donnent le ton. Au fonds, ils se conduisent exactement comme des membres de la haute société : ils sont contraints d'acheter des vêtements fabriqués par des couturiers ducercle limité, de ne profiter les événements culturels qu’à partir d’un certain niveau, de dîner dans les restaurants recommandés par les autres vipsteurs...

 

Ce qui distingue les vipsteurs des nouveaux riches russes, c'est qu'ils disposent d’une ont très bonne formation et d’un assez solide bagage culturel assez solide. Ils s’efforcent de reprendre à leur compte réincarner dans leur face les traditions de l’aristocratie russe du 19-ème siècle.

 

Bien entendu, la fonction principale des vipsteurs consiste à donner le ton et à guider les goûts, mais pour eux, la vie - c'est la mode, et non l'inverse. C'est ici la différence significative entre les hipsteurs et les vipsteurs : l'hipsteur avec la vitesse de la lumière consomme tout ce qui est désormais à la mode ; le vipster, lui, au contraire, reçoit de nouveautés avant même qu'elles ne deviennent à la mode. 

 

« Les VIPsteurs sont des hipsteurs plus âgés », - analyse l’inventeur du terme Philippe Mironov. Mais la différence principale entre les hipsteurs et les vipsteurs, c’est sans doute que les premiers consomment ce que les derniers produisent. 

 

Hipsteur et vipsteur : quelle différence ?


Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.