Salon Innoprom d’Ekaterinbourg : Top-5 des produits russes les plus innovants

Le système spécial de capteurs « cerveau-ordinateur » transforme les intentions de la personne, enregistrées sous forme de signaux électriques, en commande.

Le système spécial de capteurs « cerveau-ordinateur » transforme les intentions de la personne, enregistrées sous forme de signaux électriques, en commande.

Daria Kezina
La Russie a dévoilé ses nouveautés technologiques lors du principal salon industriel du pays, Innoprom 2015, qui s'est déroulé à Ekaterinbourg du 8 au 11 juillet. 600 entreprises de 70 pays et 59 régions de Russie y participaient et pour la première fois, la Chine était partenaire de cette édition.

1. Une interface « cerveau-ordinateur »

Cette neuro-interface, qui permet de contrôler des appareils électroniques et électromécaniques par la pensée, a été créée par l'Institut des appareils à commande électronique Brook, avec le soutien de chercheurs de l'Université d'Etat de Moscou Lomonossov. Le système spécial de capteurs « cerveau-ordinateur » transforme les intentions de la personne, enregistrées sous forme de signaux électriques, en commande avec une précision de 99,5%. Cette invention ouvre de nouvelles possibilités pour la robotique et la médecine, en particulier pour permettre aux personnes handicapées de recouvrer leurs fonctions perdues. Ce concept pourra être utilisé également pour contrôler des exo-prothèses bioniques, en leur envoyant via la Wi-Fi des commandes pour effectuer un mouvement enregistré (monter ou descendre des escaliers, par exemple). Aujourd'hui dans le monde, aucune neuro-interface offrant autant de fonctionnalités et un système d'électrodes aussi performant et fiable n'a encore été créée, soulignent ses créateurs.

Les mêmes concepteurs ont également présenté une prothèse anthropomorphe robotisée innovante, la première du genre. Elle a des analogues en Allemagne, mais coûte trois fois et demie moins cher. Les microprocesseurs, installés dans la partie inférieure de la prothèse, commandent cette dernière par des « capteurs de mouvement » et, si besoin, par des ordres envoyés depuis la neuro-interface. Cela permet à la personne handicapée d'adopter une démarche plus confortable et naturelle. De plus, l'exo-prothèse pèse le même poids qu'une jambe réelle.

2. Processeurs sécurisés

Crédit : Daria Kezina

Pour la première fois depuis l'Union soviétique, la Russie a présenté ses propres solutions de bureau et de serveurs, capables de faire concurrence à leurs homologues d'Europe et des USA en termes de puissance de traitement. La Russie fait ainsi parti du cercle très réduit des pays pouvant concevoir leur propre microprocesseur « à partir de zéro ». Ce nouveau microprocesseur de catégorie 28nm, nommé Elbrouz-8C, sera installé dans les serveurs et les stations de travail. Les concepteurs garantissent la propreté des « signets » et des backdoors.

Les développeurs sont nouveaux sur le marché : le Centre de technologies SPARC et l'Institut des appareils à commande électronique « Brook ». La production en série des microprocesseurs est prévue pour le premier trimestre 2016. Leur principal atout est leur technologie de défense sémantique des programmes, qui peut neutraliser la majorité des virus les plus communs, les attaques de pirates et détecte les erreurs dans les programmes dès l'étape de leur développement. Un tel système de sécurité n'a pas encore d'analogue au niveau mondial, selon ses concepteurs.

3. Bulldozer russo-chinois

Crédit : Daria Kezina

Le symbole de l'amitié russo-chinoise à Innoprom fut ce puissant bulldozer aux joyeuses couleurs vertes, produit de la coentreprise entre le russe Ouralvagonzavod et l'un des groupes chinois de construction automobile les plus importants,  Shandong Heavy Industry Group. Le véhicule, équipé d'un propulseur et d'un système de transmission hydraulique chinois, pèse 19 920 kilogrammes et dispose d'un moteur de 163 chevaux.

4. Un réanimateur pour les nouveau-nés

Crédit : Daria Kezina

Cette invention unique pour les nouveau-nés - un complexe de réanimation combinant les avantages d'un incubateur et d'un système de réanimation ouvert, tout en servant de chauffeuse néonatale utilisée pour les thérapies intensives, la réanimation et les soins du bébé - a été conçue par Shvabe. L'incubateur reproduit au maximum les conditions de vie dans l'utérus de la mère, permettant aux bébés nés prématurément d'atteindre sereinement la fin des neuf mois de gestation. Le système ouvert de réanimation permet de soigner sans médicament le bébé de la jaunisse et de plusieurs autres maladies par un système de respiration artificielle.

5. Des lunettes nocturnes pour pilote d'hélicoptère

Crédit : Daria Kezina

Le groupe Shvabe a aussi présenté des lunettes nocturnes pour pilotes d'hélicoptère avec des fonctions optiques inédites. Elles permettent de voir à 500 mètres avec un champ de vision de 48 degrés et sont conçues pour le pilotage de nuit, avec un système intégré de contrôle automatique de la luminosité. Elles sont conçues à partir de composants russes et selon ses concepteurs, elles dépassent leurs analogues de production étrangère utilisées en Russie.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.