Selfies : la police russe émet des consignes de sécurité

mvd.ru
Le ministère de l’Intérieur a publié une instruction pour les amateurs de « selfies », ces autoportraits pris avec les appareils-photo des smartphones. Les recommandations sont publiées suite à un certain nombre d’incidents ayant entraîné des blessures graves ou la mort d’adolescents qui voulaient prendre un selfie.

Le ministère de l’Intérieur a publié des instructions afin de prendre des selfies en toute sécurité. La police réagit de la sorte aux informations fréquentes publiées dans les médias concernant des incidents liés aux selfies. Le mémo est censé attirer  l’attention, notamment des jeunes, sur ce problème.

« Nous avons essayé de montrer de façon en images, grâce à des pictogrammes, les cas les plus dangereux, et de prévenir ainsi les gens du risque injustifié pris pour faire une photo intéressante », indique le message sur le site du ministère. 

Le ministère assure que la vie et la santé sont plus importantes qu’un million de likes sur les réseaux sociaux. Les selfies sont dangereux car les gens deviennent distraits, perdent l’équilibre, ne regardent pas sur les côtés et ne perçoivent pas le danger. « Prenez des selfies après vous être assurés que vous êtes dans un endroit sûr et qu’il n’y a pas de danger », prévient le ministère.

Le mémo comprend deux pages. Il est déconseillé de prendre des selfies sur les voies ferrées, dans l’eau, avec des animaux, sur les toits, sur les wagons de train, avec des armes en main, au volant et sur les routes. Tous les conseils sont dotés de pictogrammes sous forme de panneaux d’interdiction avec une inscription (dans le style des posters soviétiques interdisant d’approcher les voies ferroviaires) – par exemple, « Un selfie sur la route – tu risques de ne pas avoir temps de faire clic », « Un selfie au volant peut raccourcir ton trajet », etc.    

Selon les données du ministère, depuis le début de l’année, plus de 100 personnes ont été victimes d’accidents en faisant des selfies, dont dix sont mortes. Le 21 mai à Ramenskoïe (région de Moscou), un adolescent de 17 ans a grimpé sur des blocs de béton pour prendre un selfie, a touché des fils dénudés et est tombé électrocuté. Il a été hospitalisé avec une fracture du crâne. Le même jour, une jeune fille de 21 ans cherchant à prendre son autoportrait avec un pistolet s’est accidentellement tirée une balle dans la tête et est décédée. Dans la nuit du 4 juillet, une jeune fille essayant de prendre un selfie est tombée d’un pont de 10 mètres et est morte elle aussi.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.