Comment s'inscrire dans une université russe en utilisant le portail Education-in-Russia.com?

Viatcheslav Prokofiev/TASS
Un nouveau portail pour les étrangers souhaitant étudier en Russie est apparu – Education-in-Russia.com. Les dossiers peuvent être soumis en ligne et de nombreux cursus sont accessibles gratuitement. Nous vous expliquons comment utiliser correctement ce nouveau service.

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

L'agence fédérale Rossotroudnitchestvo a lancé un nouveau site web où tout étranger peut postuler pour étudier en Russie – https://education-in-russia.com.

« Ce nouveau service, une fenêtre unique, garantira un processus totalement transparent : de la demande, de la sélection à l'assistance, y compris migratoire », a déclaré l'agence dans un commentaire à TASS.

Les personnes qui le souhaitent peuvent choisir parmi 741 établissements d'enseignement à travers la Russie. Le programme prévoit trois formes d'enseignement : à temps plein, partiel ou par correspondance. Les étudiants peuvent recevoir un enseignement secondaire spécialisé dans les écoles russes, ainsi qu'étudier à l'université dans le cadre de programmes de licence, de master, de spécialisation, de thèse, ainsi qu’en tant qu’enseignant vacataire, résident en médecine ou assistant stagiaire.

« Après l'obtention d'un diplôme, il est possible de poursuivre une formation doctorale, de suivre des cours de perfectionnement ou de suivre un programme de reconversion professionnelle », indique le site web.

Dépôt de dossier

L'Université d'État de Moscou Lomonossov

La demande d'admission doit être effectuée dans le Cabinet personnel du site. À cette fin, il est nécessaire de choisir à l'avance au moins six universités où le futur étudiant veut être formé, ainsi que de décider du niveau et de la forme d'enseignement. Les documents suivants doivent être joints à la demande principale :

Une copie du passeport ou d'une autre pièce d'identité,

Une copie d'un document attestant l’obtention du diplôme de base de votre pays (par exemple, baccalauréat en France),

Un formulaire de demande rempli,

Une photo d’identité avec fond blanc.

Il convient de lister les universités auxquelles vous souhaitez postuler par ordre de priorité. Tous les documents doivent être préalablement traduits en russe et notariés par un notaire ou un consul. Certaines universités peuvent exiger des documents supplémentaires – veuillez pour cela consulter le site web de l’établissement ou de son bureau des admissions.

Les étudiants doivent également régler la question des frais de scolarité à l'avance – le coût des études peut être consulté sur le site de l'établissement d'enseignement. Les étrangers peuvent s'inscrire de manière payante, recevoir des financements de fondations ou d'entreprises privées, ou être acceptés sur quota du gouvernement de la Fédération de Russie. Chaque année, jusqu'à 15 000 étudiants étrangers sont admis dans les universités russes par quota. Pour participer au concours, il est nécessaire de s'adresser au bureau de Rossotroudnitchestvo ou au bureau consulaire de la Fédération de Russie dans votre pays de résidence.

Lire aussi : Classement des plus splendides universités de Russie

Deux étapes de sélection

Bureau des admissions de l'Université d'État de Moscou Lomonossov

En règle générale, le processus d'admission dans une université russe comprend deux étapes : un test de sélection sur le territoire du pays d'origine du futur étudiant, et l'examen d'entrée dans l'université elle-même.

Après la demande, les candidats obtiennent des informations sur les étapes de qualification dans leur cabinet personnel du site. Ils doivent ensuite s'inscrire à un entretien ou à un test de sélection et le réussir dans le délai imparti. Ainsi, le futur étudiant reçoit des points qui déterminent sa place dans le classement général des candidats du pays où il réside. Si ces points s'avèrent suffisants, il en sera également informé dans son cabinet et recevra des informations sur sa qualification pour la deuxième étape du processus de sélection.

Cette dernière peut se dérouler soit à distance, soit à l'université sur le territoire de la Russie. Si le candidat doit s’y rendre en personne, il doit lui-même prendre les dispositions nécessaires pour obtenir le visa et les billets et venir en Russie pour passer l'examen aux dates fixées par l'université. Tous les détails de l'arrivée doivent également être clarifiés avec l'établissement d'enseignement supérieur concerné.

À son arrivée en Russie, le demandeur doit avoir un dossier prêt. Tous les documents doivent être traduits en russe et notariés :

Demande d'admission,

Pièce d'identité et de citoyenneté,

Document attestant du degré de qualification obtenue, avec indication des matières étudiées et des notes reçues,

Certificat médical confirmant l'absence d'infection au VIH et de contre-indications pour étudier en Russie,

Une photo d’identité (format à déterminer par l'université)

Les documents devront probablement être légalisés dans le pays où ils ont été émis – cela signifie que le consulat de la Fédération de Russie doit apposer un cachet spécial confirmant leur authenticité. Vous pouvez également vous renseigner sur la nécessité de la légalisation auprès du consulat ou du département de Rossotroudnitchestvo. Si le pays du demandeur a adhéré à la convention de La Haye, une apostille – un cachet spécial prouvant l'authenticité des documents – peut être effectuée.

Visa d'études et logement

Bâtiment du campus de l'Université d'État de Moscou Lomonossov

Si un étudiant passe avec succès l’étape de sélection, l'université ou le ministère des Affaires étrangères lui enverra une invitation à étudier en Russie. Après l'avoir reçue, l'étranger doit obtenir un visa d'études – cela peut se faire à l'ambassade ou au consulat de Russie.

« Le visa n'est pas obligatoire pour les demandeurs d'un certain nombre de pays avec lesquels la Russie a conclu un accord de régime sans visa, tandis que les citoyens de Biélorussie, du Kazakhstan, d'Arménie, du Kirghizstan et d'Ukraine peuvent entrer dans le pays également sans passeport étranger », informe le site web.

Après son arrivée en Russie, l'étudiant doit obtenir une police d'assurance maladie volontaire. Elle coûte de 4 000 à 12 000 roubles (de 44 à 131 euros) et permet de se faire soigner dans diverses cliniques du pays.

Les universités fournissent également des logements en cité U pour les étudiants à temps plein à un coût moyen allant de 300 (3,5 euros) à 10 000 roubles (110 euros) par mois, selon l’établissement.

Lire aussi : Le quotidien en résidence universitaire russe d’étudiants internationaux à Moscou

Examen de langue russe

Dans la majorité des universités de Russie, les cours et séminaires sont dispensés uniquement en russe. C'est pourquoi le portail propose également des formations dans une école de langues, ainsi que dans le cadre de cours à distance ou de facultés préparatoires.

De plus, certains établissements d'enseignement exigent un test spécial de compétences linguistiques en russe – le Test de langue russe comme langue étrangère (TORFL).

Le test dure deux jours et se compose de six parties :

Vocabulaire,

Grammaire,

Compréhension écrite,

Compréhension orale,

Expression écrite,

Expression orale.

Passer l'examen coûte environ 5 500 roubles (60 euros) et est possible dans tous les centres accrédités TORFL, situés dans le monde entier. L'examen dure de 3,5 à 5 heures, et ceux qui réussissent chaque partie de l'examen à 66% recevront un certificat. Les étudiants ont le droit de repasser une partie de l'examen dont la note est insuffisante, moyennant un supplément de paiement. Le TORFL peut également être passé dans les universités russes suivantes :

Université sociale et pédagogique d'État de Volgograd,

Institut d'État de la langue russe A. Pouchkine,

Université fédérale de Kazan,

Université d'État de Moscou Lomonossov,

Université pédagogique d'État de Moscou,

Université nationale d’État de recherche de Tomsk,

Université d'État de Penza,

Université d'État de Pskov,

Université pédagogique d'État A. Herzen,

Université russe de l'Amitié des Peuples,

Université d'État de Saint-Pétersbourg,

Université d'État de Tioumen,

Université d'État du Sud-Ouest.

Dans cet autre article, nous vous révélons huit astuces pour survivre dans une résidence universitaire russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies