Opinion: les PIRES questions posées aux historiens russes

Legion media/Moskva Agency
Les Russes sont très curieux. Dès qu'ils apprennent que vous êtes historien, ils vous bombardent des questions les plus exaspérantes ! Nous avons sélectionné pour vous les plus déroutantes...

Russia Beyond désormais sur Telegram ! Pour recevoir nos articles directement sur votre appareil mobile, abonnez-vous gratuitement sur https://t.me/russiabeyond_fr

Les Russes semblent avoir un intérêt particulier pour l’histoire, et en disant cela, je ne veux pas seulement dire que les Russes sont enchantés par la découverte de leur passé. Je pense que leur intérêt pour l'histoire a une particularité - pour le dire simplement, de nombreux Russes pensent que leur histoire est un mensonge et est plus compliquée et mystérieuse qu'elle ne l'est en réalité.

Quand on devient historien, on est généralement jeune et fier. Tout ancien élève de n'importe quelle chaire d'histoire, qui débute en tant que chercheur ou guide de musée, peut être tenté de se vanter de ses études supérieures ou même de son diplôme. Mais immédiatement après viennent les questions abominables posées par le « public »…

Lors d'une fête à la maison. Dans un compartiment de train. Lors d'une pause déjeuner au travail ou au fil d’une conversation avec un voisin... On vous posera toutes sortes de questions étranges, parce que les gens pensent que si vous êtes historien, vous devez tout savoir - et dans le même temps, ils estiment que vous ne savez rien et mentez sur tout. Nous avons interrogé nos amis, guides et historiens, sur les questions les plus délicates et les plus exaspérantes qui leur ont été posées dans le cadre de leur travail - et en dehors. Certaines sont si récurrentes que nous pouvons affirmer que « tous les guides de Russie » les ont entendues. Vous trouverez ci-dessous les plus déroutantes, suivies d'un bref commentaire explicatif de ma part. Bonne lecture !

Y a-t-il vraiment eu une invasion tataro-mongole de la Russie? (Natalia Ilina, archéologue et guide de Moscou)

C'est l'une des principales questions que la plupart des guides touristiques se voient poser par leur public. La plupart des Russes pensent encore que l'invasion tataro-mongole était quelque chose de honteux et une défaite pour la Russie - sans tenir compte du fait qu'il n'y avait pas de Russie avant l'invasion tatar-mongole : ces terres étaient composées d’une ribambelle chaotique de duchés et de villes. L'État de Moscou s’est précisément formé à cause de l'invasion, pour s'y opposer et la renverser.

Staline (Lénine, ou Ivan le Terrible, ou Pierre le Grand, ou n’importe quel dirigeant) était-il bon ou méchant ? (à chaque guide de Russie)

Si vous aviez nommé votre chien « Staline » et qu'il avait renversé un pot de fleurs, vous pourriez dire que Staline est vraiment méchant. Mais je doute que l'on puisse vraiment évaluer un personnage historique de cette manière. Nicolas II, qui a envoyé à l’abattoir des soldats russes durant la guerre russo-japonaise puis pendant la Première Guerre mondiale, pour céder plus tard le pouvoir aux bolcheviks, était un homme charmant ; tandis que Pierre le Grand, qui a sauvé la Russie des conquêtes suédoise et polonaise et en a fait une superpuissance, était presque fou et avait des manières plutôt désagréables.

>>> Le «top» des questions qui taraudent les Russes

Que pensez-vous de la chronologie alternative de Fomenko ? (Ekaterina Jivotiaguina, guide à Moscou)

Anatoli Fomenko et Gleb Nossovski étaient des mathématiciens qui ont créé une théorie mensongère appelée la « nouvelle chronologie » qui déclare que tous les événements de l'histoire du monde avant le XVIIIe siècle sont fictifs et qu’en réalité, tout était différent. La théorie a été réfutée avec succès par les historiens russes comme tant d’autres foutaises sans fondement scientifique, mais elle compte encore beaucoup d’adeptes parmi les simples gens.

Raspoutine était-il l'amant de l’impératrice russe, et son pénis a-t-il vraiment été préservé? (Elena Bobrova, guide à Saint-Pétersbourg)

La rumeur selon laquelle Grigori Raspoutine aurait eu une liaison avec l'impératrice persiste, alors que ce n’est qu’une sornette obscène diffusée par un de ses ennemis. Mais encore plus scandaleuse est la légende selon laquelle son pénis aurait été conservé dans du formol quelque part en Russie. Personnellement, je me suis disputé avec la petite amie européenne d’un de mes amis après que j’eus démenti cette histoire, affirmant que l'objet sur la photo qu'elle avait montrée n'était qu'un concombre de mer. « Vous niez votre propre histoire ! », cria-t-elle avec dédain.

Et si... (les bolcheviks avaient perdu la guerre civile ? Nicolas II avait survécu à son assassinat ?  L’URSS avait perdu la Seconde Guerre mondiale?) (À chaque guide de Russie)

Répondre « je ne sais pas » à cela conduit généralement à être classé comme « non-historien ». Et inutile de vous démener à prouver que personne ne peut réécrire l'histoire a posteriori, car les questions de cette nature sont posées encore et encore. Et si l'Empire russe avait tenu bon ? Dans ce cas, nous avons une prédiction historique certaine à 100%. Si cela s’était produit, les gens lors des visites guidées demanderaient : « Et si la monarchie et l'Empire russe n’avaient pas survécu ? ».

>>> Pourquoi les Russes sont-ils si étranges?

Comment pouvez-vous vous souvenir de toutes ces dates et faits historiques? (Elena Bobrova)

Malheureusement, l'enseignement scolaire soviétique considérait l'histoire en grande partie comme une énumération de dates consécutives qui devaient être mémorisées pour réussir les tests. Et inutile de convaincre ceux qui interrogent que vous ne pouvez tout simplement pas oublier que la révolte des décembristes a eu lieu en décembre, car si elle s’était produite en été, elle aurait naturellement été appelée autrement… Les gens pensent toujours que vous venez d'apprendre la chronologie par cœur.

Où pensez-vous que se trouve la bibliothèque d'Ivan le Terrible? (Natalia Ilina)

C'est comme si on vous demandait qui a tué John F. Kennedy encore et encore - sauf qu'avec le défunt président, nous sommes au moins sûrs qu'il existait et qu'il a été assassiné. Alors que pour la bibliothèque d'Ivan le Terrible, nous ne sommes même pas sûrs qu'elle ait existé de la manière dont les sources historiques nous le racontent. Certains historiens russes considèrent sans ambiguïté que la bibliothèque est un mythe inventé par des mystificateurs.

Combien d'amants a eu Catherine la Grande? (Natalia Ilina)

De toute évidence, la réponse exacte n'était connue que de Catherine elle-même - comme ce serait naturellement le cas pour n'importe quelle femme. Mais les femmes russes (qui posent le plus souvent cette question) sont toujours sûres que l'impératrice était une sorte de spécimen de laboratoire sous observation dans une cage, et qu'il y avait un superviseur enregistrant chaque copulation, les historiens maléfiques ayant juste caché la vérité au public…

Quel livre recommanderiez-vous pour découvrir vraiment LA VÉRITÉ? (Dmitri Timokhine, professeur d'histoire dans une école à Moscou)

Beaucoup de gens pensent encore qu’il existe un livre d’histoire ultime, comme la Bible, qui raconte tout et qui répond à toutes les questions énumérées ci-dessus, et même plus. Heureusement, l'histoire n'est pas une religion et permet différentes interprétations de la réalité.

>>> Trois projets soviétiques tirés tout droit d’un roman de science-fiction

Pourquoi l'ont-ils cloué sur la croix? (Gueorgui Manaïev, historien de Moscou)

Permettez-moi de conclure avec la question la plus fascinante que j'ai entendue lorsque je travaillais comme guide dans un musée. En parlant à un groupe de touristes d’une icône du XVIIe siècle représentant la crucifixion de Jésus-Christ, j'ai été interrompu par un garçon de 6 ans qui était vraiment préoccupé par l'homme représenté. « Pourquoi l'ont-ils cloué sur la croix ? », demanda le garçon inquiet. Je pense qu'il aurait plutôt dû poser la question à ses parents…

Pourquoi la Russie est-elle si grande ? Pourquoi la langue russe est-elle si difficile ? Dans la série d’articles intitulée « Pourquoi la Russie », nous répondrons en détail à toutes les questions.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies