Un programme d’enseignement à distance annoncé pour les enfants nomades d’une région sibérienne

Alexandra Terekhina, Alexander Volkovitskiy \ yamalexpedition.ru

À partir de septembre prochain, les enfants des peuples autochtones du district autonome de Khanty-Mansiïsk – Iougra, en Sibérie occidentale, pourront suivre leur scolarité à distance, sur Internet, indique l’agence de presse TASS, s’appuyant sur les propos de Natalia Komarova, gouverneur de la région, tenus à l'occasion du Forum international de l’Arctique, inauguré mardi à Saint-Pétersbourg.

Un tout nouveau programme, baptisé « École électronique mobile », y sera en effet mis en place, après avoir fait l’objet d’expérimentations locales en 2018, et permettra aux enfants des peuples nomades du Grand Nord de ne pas subir de rupture du processus d’apprentissage durant les périodes de migration.

>>> La Russie peut-être sauver ses langues minoritaires?

Chacun d’entre eux pourra ainsi s’absenter temporairement de son établissement habituel et étudier par le biais d’une méthode numérique, tout en disposant d’un tuteur, en charge de mener avec lui des consultations en ligne, d’effectuer des exercices et de s’assurer de la correcte assimilation des connaissances.

À noter que, selon les estimations, 4 500 habitants de ce district suivent un mode de vie nomade, sur les 30 000 représentants des trois peuples autochtones : les Khantis, Mansis et Nénètses.

Dans cet autre article, découvrez notre reportage concernant l’éducation actuelle des enfants nomades du Grand Nord russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies