La Dictée totale russe débarque ce samedi dans huit villes françaises

Artyom Geodakyan/TASS

Devenue une véritable tradition, la Dictée totale est de retour! Cette année, cet évènement, appelé à améliorer la maîtrise de la langue russe, se tiendra le 14 avril dans un millier de villes en Russie et à l’étranger et réunira près de 250 000 personnes.

La France n’y fait d’ailleurs pas exception, puisque la dictée sera accueillie à Paris, Lyon, Strasbourg, Nantes, Marseille, Montpellier, Grenoble et Besançon. En parallèle, sera proposé le test TruD, destiné à ceux qui apprennent le russe en tant que langue étrangère. Dans l'Hexagone, les deux événements réuniront près d’un millier de personnes et une centaine de volontaires veilleront à son bon déroulement.

Lire aussi : Ces questions sur la Russie auxquelles chaque immigrant doit savoir répondre

Dans la Ville Lumière, qui accueille la Dictée totale pour la 7ème fois consécutive, la manifestation se tiendra sur quatre sites : à la Librairie du Globe, à l’Inalco, à l’Université Paris 1 et au Centre de Russie pour la Science et la Culture.

La Dictée totale est une action éducative annuelle dont le but est d’attirer l’attention sur la question du bon usage de la langue. Chaque année, le texte de la dictée est rédigé par un écrivain russe de renom. Cette fois, c’est Gouzel Iakhina, lauréate de l’édition 2015 du Grand Prix du principal concours littéraire russe, le Grand Livre, qui a été chargée d’en être l’auteur.

Vous souhaitez vous orienter vers des études de la langue de Pouchkine et Tolstoï ? Découvrez notre catalogue des universités françaises proposant une formation complète en langue russe.

Dans le cadre d'une utilisation des contenus de Russia Beyond, la mention des sources est obligatoire.

Plus d'histoires et de vidéos passionnantes sur la page Facebook de Russia Beyond.
À ne pas manquer

Ce site utilise des cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter les cookies