Crédit : Vostock-Photo

La Russie sans visa: bienvenue à Kaliningrad, Saint-Pétersbourg et Vladivostok

Un visa peut souvent vous coûter du temps, de l’argent et des nerfs. Heureusement, trois options s’ouvrent à vous pour visiter la Russie sans tracasseries administratives.
26 mars 2017 Anna Tretiak

1. Trois jours à Kaliningrad

Crédit : TASS/Ruslan ShamukovCrédit : TASS/Ruslan Shamukov

Comment s’y rendre

Les touristes étrangers en transit à Kaliningrad peuvent y séjourner 72 heures sans visa s’ils voyagent à bord d’un bateau de croisière. Le prix d’une croisière avec un arrêt au port de Kaliningrad commence à partir de 2 245 dollars (2 098 euros). 

Que faire

Assistez à un concert d’orgue à la cathédrale du XIVe siècle, entièrement détruite pendant la Seconde Guerre mondiale et reconstruite dans les années 1990, qui rappelle le passé allemand de la ville.

Prenez une bière dans un pub local (par exemple, au Bretzel) : les traditions de la brasserie allemande et de la cuisine lituanienne perdurent toujours dans la ville.

Crédit : Lori/Legion-MediaCrédit : Lori/Legion-Media

Si vous êtes las de la ville, optez absolument pour une promenade sur les dunes de sable du parc national de l’isthme de Courlande. À une heure de route de Kaliningrad, sur la bande étroite de terre qui sépare la mer Baltique et la lagune de Courlande, vous pourrez croiser des sangliers et des cerfs qui ne craignent pas l’homme. Dans la « forêt ivre », observez les pins locaux : la forêt doit son nom à ces arbres qui se tordent comme dans une danse.

2.Trois jours à Saint-Pétersbourg

Crédit : Vostock-PhotoCrédit : Vostock-Photo

Comment s’y rendre

Comme à Kaliningrad, les touristes étrangers en transit à Saint-Pétersbourg peuvent y séjourner trois jours sans visa s’ils voyagent à bord d’un bateau de croisière. Le prix d’un voyage sur la Baltique avec un arrêt au port de Saint-Pétersbourg commence à partir de 800 dollars (747 euros).

Que faire

Essayez de retrouver la rue qui ne figure pas sur les cartes de Saint-Pétersbourg – la rue John Lennon, près de la station de métro Plochtchad Vosstania. Les fans locaux des Beatles ont transformé une petite cour, officiellement située dans la rue Pouchkinskaïa, en porte donnant sur Liverpool. Indice : vous pouvez y entrer par le passage de l’immeuble situé au 53, avenue Ligovski.

Suivez la visite guidée « Assassinat de Grigori Raspoutine » pour découvrir comment vivaient les aristocrates russes au palais Ioussoupov et découvrez le terrible secret lié à l’implication des princes dans la mort de l’une des figures les plus controversées de l’histoire russe, Grigori Raspoutine.

Au lieu du musée bondé de l’Ermitage, préférez le musée Fabergé ou le musée Russe au palais Mikhaïlovski, puis posez-vous au café-bar Kunst, dont les intérieurs sont inspirés de l’appartement d’un collectionneur excentrique d’avant la révolution.

Crédit : Vostock-PhotoCrédit : Vostock-Photo

Si la météo ne vous sourit pas, réchauffez-vous à la maison du Livre sur la perspective Nevski, connue également comme l'immeuble de la compagnie Singer : après une chasse aux souvenirs, vous pourrez y prendre un café au premier étage et admirer la vue sur la cathédrale de Kazan. Après une promenade sur la principale rue de la ville, passez goûter l’un des gâteaux soviétiques originaux – Avrora, Nord ou Slavianski – au café-pâtisserie Sever qui existe depuis le début du XXe siècle.

3.Trois jours à Vladivostok

Crédit : TASS/Yuri SmityukCrédit : TASS/Yuri Smityuk

Comment s’y rendre

Les touristes étrangers en transit à Vladivostok peuvent y séjourner trois jours sans visa s’ils voyagent à bord d’un bateau de croisière. Le prix d’une croisière le long des côtes du Japon avec un arrêt au port de Vladivostok commence à partir de 1 589 dollars (1 485 euros).

Que faire

Passez une journée en compagnie des habitants du parc safari du Primorié (à 70 km de Vladivostok), où des tigres d’Amour, des ours, des cerfs et bien d’autres représentants de la faune du Primorié vivent en liberté. Le tigre Amour et le bouc Timour, dont l’amitié a impressionné le monde il y a deux ans, sont les principales stars du parc.

Pour comprendre l’essence de la cuisine de l’Extrême-Orient, dégustez la fougère, le concombre de mer et les coquilles Saint-Jacques au Port Café. Baladez-vous sur les quais remis à neuf, admirez les ponts érigés pour le sommet de l’APEC 2012 et jetez un œil au phare Tokaresvki. Faites un tour sur le téléphérique municipal, tant apprécié des habitants : pensez à préparer votre appareil à l’avance pour avoir le temps de photographier la vue sur la baie Zolotoï Rog, car le voyage ne dure que 1,5 minute.

Crédit : Getty ImagesCrédit : Getty Images

Le plus intéressant commence à l’extérieur du centre-ville, par exemple, au National Аquarium, situé dans la baie Paris sur l’île Rousski. Son principal bâtiment en forme de coquillage géant léché par une vague rappelle l’opéra de Sidney. On peut y passer la journée entière à admirer les spectacles des morses, bélougas et dauphins et, pendant que le guide parle de l’évolution de la vie marine et de la nature polaire, les visiteurs se promènent dans une parcelle de la forêt tropicale sempervirente au milieu des orchidées et serrent les tentacules de la pieuvre géante en plastique.

Lire aussi : 

Les 30 vols vers la Russie les moins chers depuis l'étranger

+
Suivez-nous sur Facebook