Le mystère des cercles de glace du Lac Baïkal

1 mai 2016 Arseni Kalachnikov
D’étranges cercles apparaissent régulièrement sur la surface gelée du lac Baïkal, la plus grande réserve d’eau douce liquide sur Terre. Les scientifiques estimaient jusqu’ici qu’ils étaient « dessinés » par le méthane. De nouvelles études prouvent que ces courbes sont formées par les tourbillons anticycloniques et la structure du lac.
Mysterious Baikal rings
Le lac Baïkal couvert de glace. Crédit : Lori/Legion Media

Des cercles mystérieux sont de nouveau apparus en mars dernier sur la glace du Baïkal. Ils ont été découverts par des spécialistes de Scanex, service d’images spatiales russe, lors d’une analyse de photos prises à l’extrémité sud de la presqu’île Sviatoï Nos. Ces cercles apparaissent sur le lac depuis longtemps, en règle générale au printemps. Les scientifiques ont conclu que la raison de leur apparition était le méthane. Toutefois, les dernières études démentent cette hypothèse. 

Extraterrestres ou sorciers ?

Le diamètre des mystérieux cercles fait d’habitude entre 5 et 7 kilomètres. Les étranges figures ont été découvertes pour la première fois en avril 1999 non loin du cap Krestovski. Le phénomène est réapparu en avril 2003 et en avril 2005. Trois ans plus tard, les cercles ont été repérés dans deux endroits : de nouveau près de Krestovski et non loin du village de Tourka.

Source : NASA, Scanex, Irkutsk EOStation
Source : ESA, Scanex
 
1/2
 

Différentes hypothèses, allant de l’activité d’extraterrestres à la sorcellerie des chamans locaux, ont été avancées. Les scientifiques ne se sont intéressés au mystère qu’en 2009. Sur demande du ministère des Ressources naturelles et de l’Ecologie, ils ont effectué un monitorage quotidien depuis l’espace. L’Académie des sciences de Russie a lancé un projet d’intégration rassemblant des spécialistes de différents domaines, notamment des physiciens, des mathématiciens et des limnologistes, experts des eaux continentales.

Les scientifiques ont estimé que ces cercles étaient « dessinés » par le méthane libéré au printemps des profondeurs de la cuvette tectonique du lac.

Nouveau cercle

L’analyse des images réalisée cette année par le satellite Sentinel-1A prouve que les cercles apparaissent toujours aux mêmes endroits, le plus souvent près de la presqu’île Sviatoï Nos. Or, cette région est soumise à des tourbillons anticycloniques avec de l’eau tiède au centre. Les experts ont établi des cartes des températures à la surface du lac.

Selon les chercheurs, les cercles se forment comme suit : la glace devient moins épaisse, se sature d’eau et se tasse, ce qui provoque des fissures qui modifient la structure de la glace à l’intérieur de la figure.

Ainsi, les cercles mystérieux sont dus aux tourbillons anticycloniques qui se forment sous la couche de glace du lac sous l’effet de la circulation des eaux, du relief du fond et de la coupe du littoral. « Il se peut que ce mécanisme fonctionne également dans d’autres endroits du lac », soulignent les experts de Scanex.

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook