Le tirage au sort de poules de la phase finale de la Coupe du monde de football 2014 vient de s’achever au Brésil. Les adversaires de l’équipe russe au sein du groupe H sont la Belgique, l’Algérie et la Corée du Sud. Aucun favori ne se dégage de ce quatuor, on ne peut pas dire qu’une équipe soit meilleure que les Russes, hormis les Belges qui ont fait une qualification fantastique.

La cérémonie était dirigée par le secrétaire général de la FIFA Jérôme Valcke, bras droit de Sepp Blatter. Il était assisté de plusieurs stars de football des années passées : Geoffrey Hurst, Cafu, Fabio Cannavaro, Zinédine Zidane, Fernando Hierro, Lothar Matthäus, etc. 

L’entraîneur de l’équipe russe Fabio Capello espérait que ses protégés éviteraient le « groupe de la mort ». Après le tirage au sort, les groupes B et D peuvent être considérés comme tels. Pour la première fois, le sort a réuni les équipes espagnole, chilienne, australienne et néerlandaise. Le deuxième groupe comprend l’Uruguay, l’Italie, le Costa Rica et l’Angleterre. Les organisateurs du championnat, le Brésil, devront affronter des adversaires de taille également : le Cameroun, le Mexique et la Croatie. 

Conformément au règlement, les 32 équipes sont réparties en quatre poules. En premier lieu, le pays-organisateur (le Brésil) ainsi que les sept meilleures équipes du classement de la FIFA en octobre 2013 (l’Espagne, l’Allemagne, l’Argentine, la Colombie, le Belgique, l’Uruguay et la Suisse) ont vu leur poule constituée. Dans les trois groupes restants, les équipes ont été réparties géographiquement.

Il est intéressant que, contrairement au précédent Mondial, les huit équipes qui ont gagné la Coupe à ce jour ont pu se qualifier à la phase finale. Alors que l’équipe de Bosnie-Herzégovine participera au tournoi pour la première fois et sera son seul débutant.

L'expert de La Russie d'Aujourd'hui, champion olympique et ancien entraîneur des équipes de la CEI et de Russie Anatoli Bychovets a souligné qu’il était dangereux de sous-estimer les adversaires de l’équipe russe. « La Russie se trouve dans le meilleur groupe possible. Le seul adversaire de taille pour notre équipe est la Belgique qui compte des joueurs extrêmement talentueux. Eden Hazard, Marouane Fellaini, Axel Witsel, Thibaut Courtois, Vincent Kompany, Romelu Lukaku évoluent tous dans les meilleurs clubs européens. Et je pourrais continuer cette liste. La Russie devrait battre l’Algérie et la Corée. Curieusement, à la dernière Coupe du monde dans laquelle la Russie a participé, nous étions dans un groupe similaire et n’avons pas pu nous qualifier. A l’époque, la Russie a remporté le premier match contre la Tunisie (2:0), puis a perdu contre le Japon (0:1) et la Belgique (2:3). Un exemple plus récent- le dernier championnat d’Europe, où tous les experts sans exception donnaient notre équipe leader ; pourtant l’équipe de Dick Avocat n’a pas réussi à se qualifier. Il est trop tôt pour se réjouir. Tout se décidera sur le terrain ». 

A l'issue du tirage au sort, les bookmakers ont pu faire leurs prévisions. La probabilité de victoire pour l’équipe brésilienne est de 23,5%. L’Allemagne -14,9 %, l’Argentine - 12,9%. L’Espagne, dernier champion du monde, n'arrive qu’en quatrième position avec 12%. La probabilité pour l’équipe russe de remporter le championnat est estimée à 0,8%.

 

Et vous qu'en pensez-vous ? Donnez-nous votre avis en tweetant @larussie #football