Visitez virtuellement une base secrète de l'armée russe

18 avril 2017 Gleb Fiodorov, RBTH
Le ministère russe de la Défense a lancé un site proposant une visite virtuelle de sa nouvelle base sur l'archipel François-Joseph. Le « Trèfle Arctique », deuxième base autonome russe de la région, est considérée comme cruciale pour les intérêts stratégiques de Moscou.
Russia's Arctic Shamrock military base
Crédit : Vadim Savitsky / RIA Novosti

La nouvelle base militaire russe du Trèfle Arctique est située dans le grand nord arctique, sur l'île de la Terre d'Alexandra, appartenant à l'archipel François-Joseph.

La base peut héberger jusqu'à 150 personnes en même temps pour plus de 18 mois, possède un groupe électrogène autonome et est complètement indépendante vis-à-vis du monde extérieur.

Malheureusement, les visiteurs peuvent seulement en observer les parties non-confidentielles, telles que les pièces d'habitation, la cantine des officiers, des salles de gym ou de concerts. Les autres infrastructures militaires – les entrepôts spécialisés et les locaux de stockage – peuvent être visités uniquement si l'on est en possession d'une autorisation spéciale.

Il s'agit de la deuxième base militaire russe de ce genre. La première, nommée « Le Trèfle à quatre feuilles du Nord », est située sur l'île Kotelny, dans l'archipel de Nouvelle-Sibérie.

Crédit : Ministère russe de la DéfenseCrédit : Ministère russe de la Défense

Viktor Litovkine, observateur militaire de l'agence d'information TASS, a confié à l'agence de presse Sputnik que ces bases étaient nécessaires pour trois raisons  principales : pour assurer le contrôle par la Russie de la Route maritime du Nord, pour protéger les ressources de cette riche région, et pour surveiller l'activité militaire des autres pays dans l’Arctique.

Lire aussi : 

Arctique: à la recherche les fantômes du passé soviétique

La marine russe reçoit le sous-marin le plus puissant de son histoire

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook