La Russie dans le top 10 européen pour les étudiants étrangers

22 mars 2017 Elena Prochina
Un récent classement pour l'année 2017 a été établi en prenant en compte trois critères : Éducation, Coût, ainsi que Vie et Carrière.
Students
Le coût et la qualité de l'enseignement ont joué en faveur du pays. Crédit : Getty Images

Pour les étudiants internationaux, la Russie se place en 6ème position parmi les 30 pays européens, derrière l'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la France et la Suède. C'est ce qui ressort en effet du classement récemment publié par Study.EU.

« Il n'est pas étonnant que la Russie ait un si bon score dans le classement de cette année. Les universités russes jouissent d'une remarquable réputation dans le monde entier. Les récents efforts du pays visant à internationaliser son éducation supérieure ont grandement porté leurs fruits, offrant ainsi aux étudiants un large choix d'options », a confié Gerrit Bruno Blöss, directeur de Study.EU, interrogé par RBTH.

Le classement de Study.EU prend en considération les besoins spécifiques des étudiants à la recherche d'une formation à l'étranger qui soit de haute qualité tout en étant accessible et abordable financièrement. Basé sur une série de facteurs minutieusement sélectionnés, le classement triait les pays selon trois critères : Éducation, Coût, ainsi que Vie & Carrière.

Alors que l'Allemagne se hisse à la première place grâce à l'excellence de l'enseignement qu'elle dispense au sein d'universités extrêmement réputées, le Royaume-Uni la talonne, en raison de sa réputation académique et du nombre de formations proposées. Il est cependant freiné par leur coût, puisqu'il apparaît en effet comme le pays le plus onéreux de la liste.

Pour ce qui est de la Russie, elle obtient un très bon score dans la partie Éducation, déterminée par la présence d'universités du pays dans les classements internationaux (THE, QS, ARWU, et US News), les indicateurs de la qualité de l'enseignement ainsi que la disponibilité générale de programmes dispensés en anglais.

Lire aussi : 

Étudier en Russie: un visa d’un an bientôt mis en place

Les universités russes font le plein d’étudiants étrangers

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook