Un investissement de 16,7 M EUR pour la startup russo-suisse WayRay

16 mars 2017 Irina Doubova
WayRay
Crédit : Service de presse

La compagnie Alibaba Group a décidé d'investir 15 millions de dollars (13,9 M EUR) dans la startup russo-suisse WayRay, qui recevra par ailleurs une aide de 3 millions de dollars (2,7 M EUR) venant d'autres investisseurs.

WayRay, concepteur russe d'un système de navigation pour véhicules se basant sur les technologies de réalité augmentée, qui depuis 2012 a déjà attiré 28 millions de dollars (26 M EUR) d'investissements, alors même qu'elle n'a lancé sur le marché aucun produit et qu'elle ne réalise aucun bénéfice.

WayRay a pour objectif de commercialiser deux produits. Navion, le premier, est un système de navigation holographique. Le deuxième, baptisé Element, est un gadget permettant d'analyser notre style de conduite. Navion devrait être prêt pour la fin de l'année tandis que la mise en vente des premiers Element est prévue aux États-Unis pour le printemps.

Le fondateur et dirigeant de la compagnie, Vitali Ponomariov, a confié à RBTH que son entreprise s'apprêtait au cours de l'année en cours à signer des contrats avec « les plus grands constructeurs automobiles du monde »

WayRay s'est accordée sur la réalisation d'un projet pilote en collaboration avec Banma Technologies, une filiale mixte de Alibaba Group et du constructeur automobile chinois SAIC Motor. Dans le cadre de ce projet, les partenaires comptent élaborer un système de réalité augmentée, qui, en 2018, sera intégré à la chaîne de production de l'un des nouveaux véhicules de SAIC Motor. Il s'agira de la première voiture de série au monde à être dotée d'un équipement holographique, affirme WayRay.

WayRay est une compagnie internationale, dont le siège, situé à Lausanne, en Suisse, et le centre de Recherche et de Développement, basé en Russie, emploient plus de 100 ingénieurs. Avant cela, ses dirigeants ont investi environ 10 millions de dollars, provenant du capital risque et de leurs économies personnelles, dans l'élaboration d'une technique de production d'équipements holographiques et du premier système de navigation s'appuyant sur la réalité augmentée.

Lire aussi :

Techno-utopie ou catastrophe: à quoi ressemblera notre vie d’ici 30 ans?

Sextech: les start-ups russes à l’assaut du business de l’intime

 

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook