Un musée à ciel ouvert dédié à l'Arctique verra le jour dans l'archipel François-Joseph

15 février 2017 Igor Rozine
Franz Josef Land archipelago
Crédit : Vera Kostamo / RIA Novosti

Un musée à ciel ouvert Histoire vivante de l'Arctique sera inauguré cette année au cœur du parc national de l'Arctique russe (région d'Arkhangelsk, à environ 2 500km au nord de Moscou), a annoncé le directeur du parc, Alexandre Kirillov.

Le musée devrait prendre place sur les îles de l'Archipel François-Joseph, dans l'océan glacial Arctique, partie intégrante de cette zone naturelle protégée.

Selon M. Kirillov, l'exposition sera composée entre autres de l'ensemble architectural de la première station polaire soviétique, d'équipements automobiles, tous terrains et aéronautiques ayant été préservés, d'installations en tout genre, d’éléments de la nature vivante. 

« Par exemple, les pièces du musée pourront être un tracteur à chenilles S-80, un avion ANT-6A, des objets du lieu d'hivernage de l'expédition italienne de 1899–1900 menée par le duc des Abruzzes sur l'île Rudolf et de l'expédition américaine de 1901–1902 sur l'île Alger, ou encore des objets laissés par de nombreuses expéditions aériennes », a-t-il précisé.

Le service de presse du parc affirme qu'en 2016 celui-ci a été visité par 954 touristes, venant de 40 pays différents.

Le parc national de l'Arctique russe est le plus septentrional des territoires naturels protégés du pays. D'une superficie de 8,8 millions d'hectares, il s'étend sur deux archipels polaires de l'oblast d'Arkhangelsk, regroupant un total de 192 îles.

Le parc abrite quelques espèces animales inscrites sur la Liste rouge mondiale des espèces menacées – des ours polaires, morses de l'Atlantique, baleines boréales, rennes, dauphins à nez blanc, etc.

Lire aussi : 

La belle et l’ours: journal d’une exploratrice de l’Arctique

Barentsburg, la vie dans un village russe de l’Arctique

Droits réservés
+
Suivez-nous sur Facebook